Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Un dernier été au cimetière

Couverture du livre « Un dernier été au cimetière » de Santamatita aux éditions Ankama
  • Date de parution :
  • Editeur : Ankama
  • EAN : 9791033518181
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

La réponse des personnages de cet ouvrage est vraiment particulière, puisqu'ils choisissent de passer leurs congés au cimetière. Une occupation qui pourrait sembler macabre, mais qui est finalement un moyen d'apprécier pleinement la vie.
Chaque été, tel un camping improbable, le cimetière se... Voir plus

La réponse des personnages de cet ouvrage est vraiment particulière, puisqu'ils choisissent de passer leurs congés au cimetière. Une occupation qui pourrait sembler macabre, mais qui est finalement un moyen d'apprécier pleinement la vie.
Chaque été, tel un camping improbable, le cimetière se peuple d'une foule variée et hétéroclite. Chacun passe ses vacances dans les cryptes et les tombeaux familiaux, créant ainsi une communauté insolite et partageant joies et chagrins.
Mais cette année, une annonce vient bouleverser les vacanciers : le cimetière doit fermer ses portes...

Donner votre avis

Avis (2)

  • Pour son premier roman graphique l'italienne Santamatita nous entraîne dans les pas d'une famille en deuil, qui décide de passer ses vacances dans un cadre pour le moins étonnant.

    Passer la surprise du lieu, nous découvrons comme une fourmilière qui a plus des allures de camping que de...
    Voir plus

    Pour son premier roman graphique l'italienne Santamatita nous entraîne dans les pas d'une famille en deuil, qui décide de passer ses vacances dans un cadre pour le moins étonnant.

    Passer la surprise du lieu, nous découvrons comme une fourmilière qui a plus des allures de camping que de cimetière.

    Si cette histoire peut s'apparenter à un récit tranchant de vie, car l'autrice prend le temps de nous décrire pléthores de personnages et leur quotidien en ces lieux.
    C'est surtout un riche support sur lequel elle appuie son propos principal sur le deuil et l'acceptation.

    A travers Diletta, son passé, mais aussi celui de ses voisins de circonstance, nous allons de manière douce et nostalgique évoquer les souvenirs de chacun. Cela donne lieu à une réflexion sincère et bienveillante, permettant petit à petit à notre héroïne de faire un travail sur elle-même.

    Graphiquement, les planches épurées aux couleurs douces et envoûtantes illustrent à merveille les propos et nous invitent à déambuler avec plaisir dans ce lieu qui accueil ses vacanciers pour le dernier été

    En bref, voilà un album singulier qui, par son sujet, touchera évidemment beaucoup de monde avec tendresse et poésie.

    thumb_up J'aime comment Réagir (0)
  • "Nous n'avons personne sur qui nous appuyer. Personne avec qui nous avons vraiment envie d'être, en tout cas."

    Lecteur, veux-tu passer tes vacances d’été au cimetière ? Oui, je sais, la proposition peut te sembler étrange, mais je te promets que ce cimetière est loin du lieu lugubre et froid...
    Voir plus

    "Nous n'avons personne sur qui nous appuyer. Personne avec qui nous avons vraiment envie d'être, en tout cas."

    Lecteur, veux-tu passer tes vacances d’été au cimetière ? Oui, je sais, la proposition peut te sembler étrange, mais je te promets que ce cimetière est loin du lieu lugubre et froid que tu t’imagines. Ici, il fait beau, le soleil inonde les tombes et les habitués font pousser d’excellentes tomates entre les cryptes. C’est un peu comme un camping, on fait la queue pour les douches, les enfants s’amusent à chasser des monstres imaginaires et les ados vibrent au gré de leurs premiers émois amoureux. La vie semble bien légère au milieu des disparus. Et pourtant, pour passer ses vacances ici, il y a bien une raison, une difficulté à faire son deuil, à quitter ceux qui nous ont été chers et qui brutalement sont sortis de nos vies. Il y a celle qui vient de perdre ses parents dans un accident, et n’est pas arrivée à temps pour l’enterrement, il y a ceux qui viennent depuis des années par habitude, et même ceux qui accompagnent leur famille, mais préféreraient partir à la mer… Entre convivialité, petits conflits de voisinage et entraide, ce cimetière devient un véritable lieu de vie estival.

    Je vais vous faire un aveu, j’aime énormément les anciens cimetières, avec leurs tombes dépareillées, les caveaux familiaux monumentaux et les herbes folles. Il y en a un juste à côté de chez moi et je vais régulièrement m’y promener avec mes garçons (mon mari lui aussi préfère la mer). J’ai donc plongé avec délice dans cette histoire et j’ai retrouvé toute cette ambiance que j’affectionne avec en parallèle le rythme des vacances d’été. L’album conjugue parfaitement une certaine légèreté avec des moments plus touchants, où les personnages livrent leurs sentiments. Nous partageons avec plaisir la vie de ces étonnants vacanciers.

    C’est une lecture insolite, à la fois touchante et pleine de lumière.

    thumb_up J'aime comment Réagir (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.