Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Sarek

Couverture du livre « Sarek » de Ulf Kvensler aux éditions La Martiniere
Résumé:

Dans les paysages fascinants du Sarek, aux confins de la Laponie, le pire a peut-être déjà eu lieu.
Anna est retrouvée en hypothermie par les services de secours, des marques de strangulation et des contusions sur le corps. Qu'est-il arrivé pendant cette randonnée de plusieurs jours dans le... Voir plus

Dans les paysages fascinants du Sarek, aux confins de la Laponie, le pire a peut-être déjà eu lieu.
Anna est retrouvée en hypothermie par les services de secours, des marques de strangulation et des contusions sur le corps. Qu'est-il arrivé pendant cette randonnée de plusieurs jours dans le parc sauvage du Sarek, en Suède ?
Où sont passés son conjoint Henrik, sa meilleure amie Milena et cet homme étrange qui s'est joint à eux à la dernière minute, Jacob ?
Anna aura-t-elle la force de raconter aux policiers qui l'interrogent ce qu'il s'est vraiment passé ? Le peut-elle seulement ?
Dans ce drame psychologique d'une puissance inouïe, Ulf Kvensler offre un roman entre polar et littérature et nous prend au piège d'une Suède aussi grandiose qu'impitoyable. Magistral.

Prix du meilleur premier roman policier de l'Académie suédoise.
Sélection du Prix du meilleur roman de l'année en Suède.
Sélection du Prix suédois Crimetime.

Donner votre avis

Articles (1)

Avis (11)

  • Une randonnée qui tourne mal dans un décor de montagnes en Suède.
    J'ai aimé les premiers chapitres, ce nouveau petit ami qui se greffe à l'aventure, son côté possessif.
    Mais j'ai vite deviné que la narratrice ne donnait qu'une version du drame.
    J'ai eu de la peine pour son petit-ami...
    Voir plus

    Une randonnée qui tourne mal dans un décor de montagnes en Suède.
    J'ai aimé les premiers chapitres, ce nouveau petit ami qui se greffe à l'aventure, son côté possessif.
    Mais j'ai vite deviné que la narratrice ne donnait qu'une version du drame.
    J'ai eu de la peine pour son petit-ami dépressif.
    J'aurais aimé en savoir plus sur son passé.
    J'ai passé en avance très rapide les descriptions de la rando.
    Une lecture pour les adeptes de la montagne.

    thumb_up J'aime comment Réagir (0)
  • Huis-clos en montagne qui rappelle « A qui la faute » de Ragnar Jonasson en moins abouti. Point fort : la description de cette région du nord de la Suède et des précautions à prendre lorsqu’on va y randonner ainsi que la mise en place de l’intrigue et la montée des évènements. Le final est un...
    Voir plus

    Huis-clos en montagne qui rappelle « A qui la faute » de Ragnar Jonasson en moins abouti. Point fort : la description de cette région du nord de la Suède et des précautions à prendre lorsqu’on va y randonner ainsi que la mise en place de l’intrigue et la montée des évènements. Le final est un peu décevant.

    thumb_up J'aime comment Réagir (0)
  • C'est un roman qui nous tient en haleine dès les premières pages et nous interroge jusqu'à la fin ...Que s'est il passé durant cette randonnée en montagne??Qui est vraiment Jacob, petit ami de Milena, désireux de participer à cette randonnée ,prévue entre les trois amis: ,Anna, son compagnon...
    Voir plus

    C'est un roman qui nous tient en haleine dès les premières pages et nous interroge jusqu'à la fin ...Que s'est il passé durant cette randonnée en montagne??Qui est vraiment Jacob, petit ami de Milena, désireux de participer à cette randonnée ,prévue entre les trois amis: ,Anna, son compagnon Henrik et leur amie milena.
    La construction du roman alterne entre l'interrogatoire d'Anna, par la police, retrouvée en hypothermie, assez mal en point et le récit des évènements...
    L'écriture décrit aussi bien la beauté des paysages, leur couleur propre au mois de septembre dans les montagnes de Laponie et ce que nous ressentons ,tout comme les personnages ,le froid, l'humidité ,le vertige sur la lame du glacier , et la peur...

    thumb_up J'aime comment Réagir (0)
  • Comme tous les ans, un couple part en randonnée et est accompagnée par leur meilleure amie. Mais cette année, cette amie propose que son nouvel petit ami, les accompagne. Mais qui est-il ?
    Dés les premières pages, nous savons que la randonnée s'est mal passée, car Anna est interrogée par la...
    Voir plus

    Comme tous les ans, un couple part en randonnée et est accompagnée par leur meilleure amie. Mais cette année, cette amie propose que son nouvel petit ami, les accompagne. Mais qui est-il ?
    Dés les premières pages, nous savons que la randonnée s'est mal passée, car Anna est interrogée par la police. Nous allons au fils des pages apprendre à connaître les quatre personnages, avec chacun leur histoire, leur passé. Anna, Milena les filles et Henrik, Jacob, les garçons. Nous allons aussi découvrir une sacrée région, le Sarek, un parc national du nord de la Suède, une région grandiose mais aussi hostile avec des paysages de montagnes impressionnant.
    Je ne suis pas sûre que ce texte donne envie de partir en randonnée, même si les descriptions de cette région sont superbes mais attention avec qui vous décidez de partir en randonnée.
    J'ai été happée par ce texte et ai aimé tout de même être avec eux dans ces vallons, montagnes.
    J'ai beaucoup plus apprécié ce roman que à qui la faute de R Jonasson, qui avait un peu la même trame.
    #Sarek #NetGalleyFrance

    thumb_up J'aime comment Réagir (0)
  • Anna est emmenée en hélicoptère, blessée, en hypothermie. Que s'est-il passé dans cette randonnée au Sarek ? Où sont Henrik, Milena et Jakob qui l'accompagnaient ?

    Tout commence comme un polar scandinave déjà lu. L'interrogatoire d'un policier nous permet de comprendre par bribes ce qui s'est...
    Voir plus

    Anna est emmenée en hélicoptère, blessée, en hypothermie. Que s'est-il passé dans cette randonnée au Sarek ? Où sont Henrik, Milena et Jakob qui l'accompagnaient ?

    Tout commence comme un polar scandinave déjà lu. L'interrogatoire d'un policier nous permet de comprendre par bribes ce qui s'est passé. C'est Anna elle-même qui, à la première personne, tente de faire remonter ses souvenirs à la surface. La tension monte, les évènements s'enchaînent... Puis une deuxième voix intervient. Milena, amie d'Anna, est interrogée à son tour...

    Pour son premier roman, Ulf Kvensler nous offre du noir ciselé et maitrisé. Si on retrouve les ingrédients du huis-clos glacial, et les longueurs qui l'accompagnent, on a un récit prenant et qui nous tient en haleine jusqu'au bout.

    Bien davantage que "A qui la faute", le dernier Ragnar Jonasson, je te conseille la lecture de Sarek. Pour une première, ce roman primé en Suède est une vraie réussite !

    thumb_up J'aime comment Réagir (0)
  • Voilà une histoire qui ne m'a pas laissée reprendre mon souffle.

    Comme chaque année, Anna et Henrik ont prévu de partir en randonnée (ou trekking) durant plusieurs jours. Comme chaque année avec Milena, une très bonne amie. Comme chaque année, dans un espace naturel scandinave.
    Mais cette...
    Voir plus

    Voilà une histoire qui ne m'a pas laissée reprendre mon souffle.

    Comme chaque année, Anna et Henrik ont prévu de partir en randonnée (ou trekking) durant plusieurs jours. Comme chaque année avec Milena, une très bonne amie. Comme chaque année, dans un espace naturel scandinave.
    Mais cette fois, Milena demande si son nouveau copain peut venir avec eux, surtout qu'il adore la montagne. Ça change un peu la donne. Ils hésitent un peu. Mais finalement, acceptent.
    Ils partent donc à quatre. Pourtant Henrik n'était pas très enthousiaste à cette idée. Et Anna n'est pas totalement rassurée. Il lui semble avoir déjà vu Jacob quelque part...
    Et non seulement il s'incruste dans leur petit groupe, mais en plus il demande de changer leur lieu de trekking !
    Pour aller dans un endroit plus sauvage, sans refuges et sans sentiers balisés...
    Bref, ils partent réellement à l'aventure, et ne savent pas trop où ils vont mettre les pieds.

    On a beau accompagner Anna, Henrik, Milena et Jacob dans cet espace naturel, certainement magnifique et empreint de sérénité, le calme est loin de nous envahir.
    Dès le début, nous savons qu'il s'est passé quelque chose, par l'alternance du récit d'Anna et son interrogatoire. Elle semble être la seule survivante.
    Nous ne savons pas ce qu'il s'est réellement passé, mais plus nous tournons les pages, plus nous avons envie de les tourner vite pour connaître la vérité.

    J'ai été totalement happée par ce récit. J'avais l'impression d'être avec eux. De ressentir la pluie, le froid, la peur... comme eux.
    J'ai beaucoup aimé les descriptions de la nature, qui pour moi étaient un vrai plus, et n'ont pas endormi le suspens ressenti.
    Quant à la fin, elle m'a désarçonnée.
    J'ai adoré !

    thumb_up J'aime comment Réagir (0)
  • Pour découvrir le dernier lieu sauvage et authentique d’Europe, il faut se rendre au Sarek, en Laponie, un parc naturel « grandiose et effrayant, beau, glacial et dur comme la pierre».

    Ou bien…. il faut lire ce roman.

    Ce n’était pas tout à fait prévu comme ça mais Anna et son compagnon...
    Voir plus

    Pour découvrir le dernier lieu sauvage et authentique d’Europe, il faut se rendre au Sarek, en Laponie, un parc naturel « grandiose et effrayant, beau, glacial et dur comme la pierre».

    Ou bien…. il faut lire ce roman.

    Ce n’était pas tout à fait prévu comme ça mais Anna et son compagnon Henrik, des randonneurs expérimentés, vont céder à la pression de Milena et de son nouvel ami Jacob, pour faire leur trek annuel d’une semaine dans ce parc montagneux, sans sentiers ni refuges, du Nord de la Suède.

    Alors que septembre est un mois plutôt calme dans cette région arctique, les prévisions jouent parfois de mauvais tours et tout devient bien différent lorsque le temps se dégrade.

    Et nous voilà plongés dans ce lieu hors du monde où les amateurs n’ont pas leur place et où les sentiments s’exacerbent au fil des difficultés rencontrées. Ne parvenant pas à faire table rase de leur vie personnelle, ces trentenaires vont s’avérer cacher des personnalités bien plus perturbées qu’il n’y paraît.

    Ulf Kvensler va nous entraîner sur les traces de ces deux couples, avec un sens des images et des sensations tellement profond et réaliste, que l’on a l’impression d’être transportés avec eux, dans ce périple qui va rapidement ressembler à une opération survie.

    On ressent le froid prégnant, l’ambiance qui se dégrade doucement, le moral en chute libre, le soupçon insidieux puis la peur qui colle à la peau.
    Un roman noir puissant, dans la veine du nature writing américain, qui m’a glacé le sang sans que je parvienne à le quitter une seconde et dont la fin surprenante n’a pas fini de me faire douter, bien longtemps après la fin de cette aventure.

    thumb_up J'aime comment Réagir (0)
  • Un couple et une amie décide d’aller faire une randonnée en montagne comme ils le font régulièrement. Mais l’amie a un petit copain et le couple accepte qu’il les accompagne cette année. Ce nouveau venu va réussir à les décider de randonner dans le Sarek, un parc national du nord de la Suède,...
    Voir plus

    Un couple et une amie décide d’aller faire une randonnée en montagne comme ils le font régulièrement. Mais l’amie a un petit copain et le couple accepte qu’il les accompagne cette année. Ce nouveau venu va réussir à les décider de randonner dans le Sarek, un parc national du nord de la Suède, plus difficile que ce qui était initialement prévu.

    Nous avons dès le début du roman que les choses se sont mal déroulées et que certains sont portés disparus. Hannah est à l’hôpital, interrogée par la police afin de savoir si les autres sont vivants et dans ce cas où ! Les chapitres alternent avec sa narration de la randonnée et des jours qui ont précédés.

    Un peu plus des 3/4 du livre se composent de la randonnée vécue par Hannah mais aussi par les descriptions des paysages grandioses et inhospitaliers qui, à ma plus grande angoisse, m’ont réellement donnée l’impression d’y être ! Ces descriptions sont une part importante de la montée de la tension de l’histoire et l’auteur a vraiment réussi à créer une ambiance suspicieuse et délétère !

    Même si je n’avais pas vu venir la fin, je trouve que le dénouement a été un peu trop rapide et qu’il a éludé ou survolé certains faits ! Je ne peux en dire plus sous peine de dévoiler le cœur du roman !

    Un livre difficile à poser, relativement angoissant si l’on aime se laisser emporter par une lecture, ce qui fut mo cas !

    #Sarek #NetGalleyFrance

    thumb_up J'aime comment Réagir (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Récemment sur lecteurs.com