Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Ce que je sais de toi

Couverture du livre « Ce que je sais de toi » de Eric Chacour aux éditions Philippe Rey
Résumé:

Un premier roman à l'écriture ciselée et aux multiples rebondissements, l'histoire d'une vie bouleversée par l'amour et un vent de liberté.
Le Caire, années 1980. La vie bien rangée de Tarek est devenue un carcan. Jeune médecin ayant repris le cabinet médical de son père, il partage son... Voir plus

Un premier roman à l'écriture ciselée et aux multiples rebondissements, l'histoire d'une vie bouleversée par l'amour et un vent de liberté.
Le Caire, années 1980. La vie bien rangée de Tarek est devenue un carcan. Jeune médecin ayant repris le cabinet médical de son père, il partage son existence entre un métier prenant et le quotidien familial où se côtoient une discrète femme aimante, une matriarche autoritaire follement éprise de la France, une soeur confidente et la domestique, gardienne des secrets familiaux. L'ouverture par Tarek d'un dispensaire dans le quartier défavorisé du Moqattam est une bouffée d'oxygène, une reconnexion nécessaire au sens de son travail. Jusqu'au jour où une surprenante amitié naît entre lui et un habitant du lieu, Ali, qu'il va prendre sous son aile. Comment celui qui n'a rien peut-il apporter autant à celui qui semble déjà tout avoir ? Un vent de liberté ne tarde pas à ébranler les certitudes de Tarek et bouleverse sa vie.
Premier roman servi par une écriture ciselée, empreint d'humour, de sensualité et de délicatesse, Ce que je sais de toi entraîne le lecteur dans la communauté levantine d'un Caire bouillonnant, depuis le règne de Nasser jusqu'aux années 2000. Au fil de dévoilements successifs distillés avec brio par une audacieuse narration, il décrit un clan déchiré, une société en pleine transformation, et le destin émouvant d'un homme en quête de sa vérité.

Donner votre avis

Articles (3)

Avis (50)

  • Un premier roman écrit avec une plume ciselée, pleine de sensibilité, de poésie et d’humour. Lu avec intérêt et émotion d’une traite. J’ai également eu la chance d’assister à une rencontre littéraire avec l’auteur, qui a une approche très intéressante et originale de l’écriture, lui qui...
    Voir plus

    Un premier roman écrit avec une plume ciselée, pleine de sensibilité, de poésie et d’humour. Lu avec intérêt et émotion d’une traite. J’ai également eu la chance d’assister à une rencontre littéraire avec l’auteur, qui a une approche très intéressante et originale de l’écriture, lui qui revendique ne pas être issu du sérail (il travaille dans la finance).

    thumb_up J'aime comment Réagir (0)
  • J’ai beaucoup aimé ce premier roman d’Éric Chacour, son écriture est fabuleuse, travaillée mais fluide malgré tout. J’ai complètement été plongée dans l’histoire dont la construction est d’ailleurs vraiment bien maîtrisée. Elle laisse planer un suspense dont il nous tarde d’en connaître la...
    Voir plus

    J’ai beaucoup aimé ce premier roman d’Éric Chacour, son écriture est fabuleuse, travaillée mais fluide malgré tout. J’ai complètement été plongée dans l’histoire dont la construction est d’ailleurs vraiment bien maîtrisée. Elle laisse planer un suspense dont il nous tarde d’en connaître la révélation. Ce narrateur qui "te" raconte tout ce qu’il sait de "toi", qui est-il ?

    C’est ainsi qu’au fil des chapitres et des années (s’étalant des années 80 à 2000), nous apprenons à connaître Tarek, jeune médecin au Caire ayant repris le cabinet de son père et ayant également ouvert un dispensaire dans un quartier défavorisé de la ville. Avec générosité et dévouement, il vient en aide aux plus démunis et par là même donne un véritable sens à sa vie. C’est dans ce quartier du Moqattam qu’il rencontre Ali dont découlera d’abord une forte amitié.

    Ce que je sais de toi, c’est à la fois une histoire familiale complexe qui laisse peu la place aux sentiments exprimés (mais pas dénuée d’amour pour autant) et dont les secrets finissent par gangréner, et un contexte social et politique en évolution en Egypte. L’auteur s’appuie sur ce dernier afin d’intensifier les évènements qui se déroulent au sein de la famille de Tarek, tout simplement parce que ce contexte explique aussi les comportements des personnages, de la population même. C’est toute une atmosphère qui est dépeinte dans ce roman, avec intelligence et délicatesse.

    Le tu narratif accentue l’intime entre celui qui raconte et celui qui est raconté. Nous comprenons d’emblée qu’un lien spécial les unit. Il en ressort un besoin vital de dire, une volonté forte et charnelle de retracer la vie bouleversée de cet homme. Lorsque se lève le voile du mystère de celui qui se cache derrière cet épanchement, nous sommes touchés. S’en suit alors une nouvelle histoire, qui est le prolongement de la première et qui bouillonne d’espoir.

    Nul besoin d’en écrire toute une tartine, c’est simple : je vous invite grandement à découvrir ce roman si ce n’est pas encore fait, je vous le recommande (très très) chaudement.

    Il est multiplement récompensé, et à juste titre.

    Sur mon blog : https://ducalmelucette.wordpress.com/2024/04/11/lecture-ce-que-je-sais-de-toi-eric-chacour/

    thumb_up J'aime comment Réagir (0)
  • Un livre dont j'ai beaucoup apprécié la lecture. Une sélection pour les 68premièresfois et la chance d'avoir assisté à une rencontre Vleel, sur des primo écrivains.
    Eric Chacour nous entraine dans le Caire des années 80, avec un jeune homme Tarek, qui devient médecin, comme son père. Tarek n’a...
    Voir plus

    Un livre dont j'ai beaucoup apprécié la lecture. Une sélection pour les 68premièresfois et la chance d'avoir assisté à une rencontre Vleel, sur des primo écrivains.
    Eric Chacour nous entraine dans le Caire des années 80, avec un jeune homme Tarek, qui devient médecin, comme son père. Tarek n’a que peu de place pour se poser des questions. Mais la rencontre d’un être que tout semble éloigner de lui ébranlera son mariage, sa carrière et ses certitudes, ne lui laissant plus d’autre choix que l’exil.
    De la communauté levantine d’Égypte aux hivers montréalais, du règne de Nasser jusqu’à l’aube des années 2000, Tarek fuit, erre, et se souvient.
    Avec une belle plume, l'auteur nous décrit la vie qui se partage en "Moi", "Toi", "nous", en Egypte, en exil au Canada, à travers le portrait de personnages touchants, sensibles, écorchés. Il mêle les milieux sociaux, parle très bien des différentes communautés, de l'évolution de la société en Egypte, des choix individuels, des choix ou des non choix. Il y a de magnifiques portraits d'hommes, de femmes. Des scènes qui restent lorsque nous avons fermé ce livre, des souvenirs de couleurs, d'odeurs... Une histoire d'amour, de fraternité, de filiation, d'exil, de renoncement, d'espoir...

    thumb_up J'aime comment Réagir (0)
  • J'ai eu bien du mal avec le style d'écriture. J'avoue... je me suis arrêtée après 50 pages. Je l'ai prêté à une amie qui a poussé plus loin et qui finalement a aimé ce livre. J'ouvrirai de nouveau ses pages dans quelques semaines. Peut-être n'étais-je pas dans un état d'esprit qui me permettait...
    Voir plus

    J'ai eu bien du mal avec le style d'écriture. J'avoue... je me suis arrêtée après 50 pages. Je l'ai prêté à une amie qui a poussé plus loin et qui finalement a aimé ce livre. J'ouvrirai de nouveau ses pages dans quelques semaines. Peut-être n'étais-je pas dans un état d'esprit qui me permettait d'adhérer ? Peut-être que finalement ce roman n'est pas pour moi !

    thumb_up J'aime comment Réagir (0)
  • Eric Chacour réussit un exploit, celui de nous ensorceler dès le premières lignes et de nous faire entrer dans cette histoire avec l'envie de ne pas la lâcher.

    Un narrateur (presque) omniscient nous plonge dans ce récit où on découvre la vie de Tarek et sa relation très marquée avec sa...
    Voir plus

    Eric Chacour réussit un exploit, celui de nous ensorceler dès le premières lignes et de nous faire entrer dans cette histoire avec l'envie de ne pas la lâcher.

    Un narrateur (presque) omniscient nous plonge dans ce récit où on découvre la vie de Tarek et sa relation très marquée avec sa famille et les femmes qui la compose. Son destin est tracé, il deviendra médecin comme son père et épousera Mira, son amour de jeunesse. Mais ce que le titre nous laisse entendre c'est qu'on va découvrir bien plus que cette vie de façade. C'est à la fois un roman d'amour, de relations entre les êtres, de non-dits, de résilience et d'acceptation face au destin.
    Des mots qui sont révélateurs mais qui cachent plein de choses qu'on découvre au fur et à mesure même si on les comprend à moitié.

    Un premier roman réussi !

    thumb_up J'aime comment Réagir (0)
  • Tarek, fils de médecin issu d'un milieu aisé, devient lui aussi médecin et hérite du cabinet de son père au Caire lorsque celui-ci décède brutalement; Il rencontre Ali, jeune homme pauvre, désireux d'apprendre.
    Un premier roman incroyable de subtilité et de délicatesse; Remarquable!

    Tarek, fils de médecin issu d'un milieu aisé, devient lui aussi médecin et hérite du cabinet de son père au Caire lorsque celui-ci décède brutalement; Il rencontre Ali, jeune homme pauvre, désireux d'apprendre.
    Un premier roman incroyable de subtilité et de délicatesse; Remarquable!

    thumb_up J'aime comment Réagir (0)
  • Histoire d un amour dans une famille honorable du Caire ou rien ne pouvait prévoir cette rencontre interdite qui va exiler Tarek
    Le récit est construit en 3 parties c est une histoire de famille , de filiation, de déracinement d exil, d abandon, de combat , de renoncement et d amour.
    L...
    Voir plus

    Histoire d un amour dans une famille honorable du Caire ou rien ne pouvait prévoir cette rencontre interdite qui va exiler Tarek
    Le récit est construit en 3 parties c est une histoire de famille , de filiation, de déracinement d exil, d abandon, de combat , de renoncement et d amour.
    L identité du narrateur se découvre au fil des 3 étapes du roman Ce qui en fait une intrigue sous jacente devinée au travers du récit
    Premier roman d 'Éric Chacour d une sensibilité et pudeur maîtrisé sans jugement .
    Roman magnifique et bouleversant qui nous fait découvrir différemment l'amour interdit et l' amour filial.
    Lisez le et vous comprendrez " ce que je sais de toi "

    thumb_up J'aime comment Réagir (0)
  • C’était à Annecy, le 25 août dernier, le lendemain de sa parution. Je l’avais acheté et, comme à mon habitude, j’avais lu la première page, la deuxième, le premier chapitre. Puis je l’avais refermé, j’avais un autre roman en cours. Et depuis, il était resté sur l’étagère, avait fait le voyage...
    Voir plus

    C’était à Annecy, le 25 août dernier, le lendemain de sa parution. Je l’avais acheté et, comme à mon habitude, j’avais lu la première page, la deuxième, le premier chapitre. Puis je l’avais refermé, j’avais un autre roman en cours. Et depuis, il était resté sur l’étagère, avait fait le voyage Annecy/Montpellier, et retrouvé une autre place…

    Je vous parle du premier roman d’Eric Chacour : "Ce que je sais de toi". Comme une lettre tant attendue que je tarde à ouvrir pour conserver, longtemps, le plaisir de l’avant, j’avais senti que cet ouvrage méritait de patienter. Je savais qu’une fois ouvert, je ne le quitterai plus… et c’est ce qui s’est passé. Emportée par une vague éternelle de jolis mots glissant tranquillement sans jamais s’échouer, j’ai vécu un moment hors du temps. Le rythme est envoûtant, l’écriture élégante, séduisante, fascinante. La construction, parfaitement maîtrisée et adaptée, nous explique au bon moment l’utilisation du "Tu", étonnante car peu fréquente.

    Et, dans cet ouvrage, si l’écrit est sublime, l’histoire qu’il nous raconte l’est tout autant. C’est celle de Tarek, jeune médecin, fils de médecin, issu d’une famille levantine de haut vol. Il vit dans les quartiers chics du Caire, au milieu de sa famille : père, mère, sœur et femme, Mira. Sa vie est belle, faite de certitudes jusqu’au jour où…il rencontre Ali et "Sans pouvoir [se] l’expliquer, [il] n’avai[t] pas parlé d’Ali et de sa mère à Mira." Tarek est bousculé, tiraillé, ses certitudes s’envolent, il se pose des questions sur le destin : est-il écrit ou pas ? Sa vie semblait toute tracée et voilà que tout à coup il n’en est plus certain.

    Ce roman est d’amour, un amour coupable aux yeux des autres, difficile à vivre, le point de départ d’une vie malmenée, à l’origine de forfaits, d’exactions et finalement d’exil. La plume d’Eric Chacour donne une envergure époustouflante au récit de cet amour inattendu. Il enchante les personnages tous superbement étudiés, les lieux tous magnifiquement décrits "La montagne offre ses dernières perspectives à mesure qu’elle se fond au centre-ville. Des maisons s’y tiennent sur la pointe des pierres…Le fond de l’air est doux, il neige du pollen.", les odeurs finement restituées, les sentiments subtilement exprimés.

    Ce roman est une merveille, un bijou finement ciselé. Mon premier coup de foudre de l’année 2024.

    https://memo-emoi.fr

    thumb_up J'aime comment Réagir (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.