Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

"A ceux qui ont tout perdu", premier roman d'Avril Bénard : interview et jeu-concours

"Ce sujet résonne dans l’actualité, mais il est éternel."

"A ceux qui ont tout perdu", premier roman d'Avril Bénard : interview et jeu-concours

Dans son premier roman A ceux qui ont tout perdu, Avril Bénard raconte ces instants où, parce que la guerre est là et que c’est une question de survie, il faut partir et tout abandonner. Brossant avec une intensité rare le portrait de gens ordinaires pris dans une situation d’une cruauté totale, elle nous amène à réfléchir sur ce qui nous est le plus cher, ce qu’on ne peut laisser derrière soi et ce qui, du moins l’espère-t-on, nous apportera un peu de lumière dans les ténèbres.

Il nous a semblé essentiel d’interroger Avril Bénard au sujet de ce roman qui vient de paraître aux éditions J’ai lu, que nous tenons à remercier. Après avoir découvert cette interview, vous pourrez en remporter des exemplaires en participant au bas de cette page.

 

Entretien avec Avril Bénard pour A ceux qui ont tout perdu : « Tout quitter, sans savoir si on reviendra chez soi un jour, dans cette urgence d’horreur, c’est invivable. »

- A ceux qui ont tout perdu est votre tout premier roman. Comment est née cette histoire d’exode brutal ? Et aviez-vous conscience que ce récit pourrait résonner ainsi avec l’actualité ?

C’était vraiment pour rendre hommage à ces êtres qui ont à tout quitter, à s’arracher à une terre, à des gestes, aux repères. Ce sujet résonne dans l’actualité, mais il est éternel. Terriblement éternel. Les humains s’acharneront vraisemblablement à faire des guerres et des tragédies, encore et encore…

 

- Vous avez fait le choix de ne pas situer précisément l’action - même s’il s’agit peut-être d’une grande ville française. De la même façon, les personnages du récit sont nommés par leur prénom, les raisons de la guerre sont inconnues, la nature de « l’ennemi » n’est pas précisée... Etait-ce par volonté de rendre ce récit universel ou de vous concentrer sur l’essentiel ?

Je souhaitais rendre cette histoire intemporelle, et que chacun puisse s’y projeter. En situant et datant le moins possible. Justement pour l’éternité de ce sujet d’exode.  Il y a la date de la première phrase du livre, et un objet purement contemporain, qui ancrent dans notre époque.  Mais c’est tout.

Je voulais que le lecteur d’ici puisse se dire « et moi… », que cela peut nous arriver. Ne pas mettre une distance, par ces détails. Je voulais cette confrontation à cette question « et moi, j’emmènerais quoi ? »

Et ce que cette question a de symbolique, de comment on « résume sa vie ». De ce qui semble compter. Et de s’apercevoir qu’on ne peut y répondre dans un temps de paix. C’est l’urgence qui saurait pour nous…

 

- Il y a la guerre en toile de fond, les privations, la violence, et l’exil à venir, mais A ceux qui ont tout perdu est braqué sur un moment précis, celui du départ, de l’abandon, de ces minutes où tout vole en éclats. Pourquoi avoir resserré ainsi le sujet et la temporalité ?

Parce que c’est tout aussi innommable à vivre.

C’est un moment toujours éludé dans les livres, dans les films. Qui semble n’être qu’un passage obligé vers la suite, vers la fuite. Mais tout quitter, sans savoir si on reviendra chez soi un jour, dans cette urgence d’horreur, c’est invivable. Ce moment-là, c’est un point de départ, dans le sens strict de ces mots. Un point, puis le départ. Et on emmène des choses, pour avoir l’impression de ne pas tout perdre, de conserver une identité, un passé, de sauver quelque chose de ce qui fut. Je voulais disséquer ce moment, dans ce qu’il peut être intimement, pour des êtres qu’on ne connait pas, mais qui pourraient être nous.

 

- Votre livre est aussi un récit du souvenir, qui passe par ce qu’on emmène avec soi dans ce départ précipité, ou ce qui nous retient : une photo, des fleurs, un chien, des livres, un manteau… Comment s’est imposée cette approche, avec ces objets, animaux ou souvenirs qui font exploser la temporalité et l’urgence ?

J’ai pensé tout ça comme des dilatations dans l’urgence. Pour avoir accès à l’histoire propre de ces êtres. De ce qu’ils sont, profondément. De leur passé. Pour les connaître, les rencontrer. Que leurs prénoms soient remplis. Et parce que nous tenons tous à des choses. Ce sont des objets, mais ce sont des symboles.
Et il y a les animaux… À Tchernobyl, il était interdit de les emmener, pour éviter la propagation des irradiations…

Et aussi, j’ai travaillé ces détails comme des souvenirs-écrans. Le souvenir-écran, c’est ce souvenir d’un détail que l’on a à la place d’un traumatisme. Il y avait des bombardements sauvages, mais on se souvient surtout d’une mouche qui s’est posée sur le mur. Il y avait un carnage, mais on se rappelle la couleur d’un vêtement… Dans le livre, il y a ça, on regarde à la loupe des objets, pour échapper au choc, pour le repousser.

 

- A ceux qui ont tout perdu est un titre qui résonne comme une dédicace. Il décrit évidemment la noirceur de ce que vivent les personnages, mais n’a pas exactement la même signification pour le lecteur qui referme le livre. Que pouvez-vous nous dire de ce titre ?

Oui, c’est une dédicace, un hommage. Et c’est aussi un titre qui accueille tout le monde. Nous avons tous perdu quelque chose de fondamental, à un moment ou à un autre…

Dans le livre, il s’agit d’une guerre, à proprement parler. Mais il y a également les guerres symboliques. Une dépression c’est une guerre, une séparation aussi parfois…

Et pour celui qui referme le livre, il y a l’espoir. De ce qui compte vraiment. Que ce sont les liens entre les êtres, les histoires, la transmission. Ce qui est profondément humain, c’est ça, le fait de raconter des histoires. Qui peuvent devenir de petits mythes. De courage. De famille.

Propos recueillis par Nicolas Zwirn

 

On aime, on vous fait gagner A ceux qui ont tout perdu, d'Avril Bénard

Tentez votre chance pour gagner des exemplaires de A ceux qui ont tout perdu, d'Avril Bénard, publié aux éditions J'ai lu.

Pour participer, dites-nous ce qui dans l'interview ci-dessus, vous donne envie de découvrir ce livre et de le chroniquer.

N’oubliez pas que pour participer et poster votre commentaire, vous devez être connecté avec votre profil, et l'avoir complété avec au moins vos 10 livres préférés et quelques avis sur vos lectures. Attention, pensez à vérifier que vos coordonnées (nom, prénom, adresse) sont bien inscrites dans votre profil.

Vous avez jusqu'au 6 février.

 

À découvrir aussi

Voir plus d'articles "Interviews"

Commentaires (78)

  • Cotentine le 21/02/2024 à 17h41

    .J'aimerai découvrir ce roman, qui ne peut être plus réaliste encore aujourd'hui, qui relate certaines situations que nous ne pourrions imaginer...

    thumb_up J'aime
  • dominique petrone le 17/02/2024 à 12h11

    Bonjour un sujet fort poignant qui me tente terriblement, la force de tout quitter...un véritable combat et un courage extrème

    thumb_up J'aime
  • Adrielle le 15/02/2024 à 19h01

    Bonjour à tous.Je remercie lecteurs.com pour toutes leurs offres aussi diversifiées.
    On peut tous et toutes s'interroger si cela se passait chez nous.Que ferions-nous?
    Certains de nos grands parents et arrières grands parents ont connu cette déchirure, la souffrance de tout laisser, de perdre amis et êtres chers et de partir vers l'inconnu complètement démunis, d'autres ont pu rester chez eux mais avec la peur au ventre face à l'occupant.
    L'espoir et la vie sont revenus mais à quel prix!

    thumb_up J'aime
  • nane38 le 15/02/2024 à 10h44

    Bonjour à tous.Je remercie lecteurs.com de me permettre de tenter de gagner ce livre et d'avoir ainsi la possibilité de le découvrir.
    Le sujet est malheureusement d'actualité, et si cela se passait ici en France? Que ferions-nous?
    Ce doit être une déchirure , une souffrance de tout laisser derrière soi, et plus encore les connaissances, la famille, les amis...Mais aussi je l'espérance , le souhait et l'envie de refaire sa vie, sur notre terre de naissance ou ailleurs; la vie malgré tout.
    Bonne journée, et belles lectures à tous.

    thumb_up J'aime
  • Eléinir le 10/02/2024 à 21h43

    Ce thème de l'exil est effectivement intemporel et dramatiquement actuel, ce livre devrait aider à mieux comprendre, mieux s'identifier, je serais heureuse de pouvoir le lire.

    thumb_up J'aime
  • patricia hereil le 09/02/2024 à 22h08

    Bonsoir. C'est un sujet d actualité. Il faut beaucoup de résilience face aux épreuves et le choix de tout laisser derrière soi n est pas si facile.

    thumb_up J'aime
  • JOUANNEAU le 09/02/2024 à 21h20

    Cela donne très envie de découvrir son livre !

    thumb_up J'aime
  • laurence bandelier le 06/02/2024 à 17h36

    Triste sujet dont il est pourtant nécessaire de parler.
    Questionnement si difficile quand la survie ne tient qu'à un fil...
    Qu'est ce qui est essentiel au bout du compte?
    Ce livre semble un si bel hommage que j'ai très envie de le découvrir.

    thumb_up J'aime
  • Lire_est_une_aventure le 05/02/2024 à 17h45

    Parce que le thème du roman a une résonnance toute particulière pour moi.

    thumb_up J'aime
  • Claire COLLAS le 04/02/2024 à 08h28

    Bonjour
    Un premier roman au sujet tragique mais tristement d'actualité, voilà qui est intéressant même si je risque de pleurer en le lisant, je participe à ce concours.

    thumb_up J'aime
  • Frisca le 03/02/2024 à 19h43

    Bonjour,
    Je serais très intéressé de découvrir ce premier roman de Avril Bénard "A ceux qui ont tout perdu".
    L'histoire d'un exode sur fond de guerre nous renvoie à d'autres exodes que connaissent aujourd'hui des milliers d'hommes et de femmes à travers le monde, qu'il s'agisse des migrants africains ou ukrainiens. C'est le caractère actuel de ce thème qui m'intéresse.
    Bon dimanche à tous

    thumb_up J'aime
  • Perrine Ld le 03/02/2024 à 18h22

    J'aime beaucoup la façon dont Avril Bénard évoque, dans son interview, ce sujet tellement universel de l'exil et du départ. Cela donne très envie de découvrir son livre ! Je participe pour, je l'espère, gagner un exemplaire

    thumb_up J'aime
  • Cellekili le 03/02/2024 à 18h09

    bonjour,
    voilà un livre qui traite d'un sujet grave, ce doit être terrible de partir et tout laisser derrière soi. Mais, heureusement, l'auteure nous laisse entrevoir une lueur d'espoir. J'aime qu'elle parle "des liens entre les êtres, les histoires, la transmission".

    très envie de le lire

    thumb_up J'aime
  • Ellexa le 02/02/2024 à 11h03

    Parceque nous sommes si loin de nous imaginer dans cette situation, le thème me tente pour comprendre l’horreur de tout perdre et de ne pas se retourner. Un roman très actuel qui aborde un monde qui est le nôtre.

    thumb_up J'aime
  • Minas le 31/01/2024 à 23h33

    Ce que l'auteure nous livre de ses intentions pour son premier roman préfigure une construction ciselée et un attachement aux faits qui vont emporter le lecteur par les émotions suscitées. Et puis par ouï-dire c'est un très bon roman...alors j'ai très envie de le découvrir.

    thumb_up J'aime
  • ThomNath le 31/01/2024 à 18h31

    Les idées que nous nous faisons, la réalité de la vie et le terrain ... parfois des histoires qui n'ont rien à voir et qui pourtant concernent les même personnes ... pensées et réalité ..j'ai vécu la guerre en Ukraine à distance avec des personnes concernées ...

    thumb_up J'aime
  • Pierre le 31/01/2024 à 14h46

    Bonjour et merci de vouloir nous faire partager cette belle et profonde histoire.
    Cette nouvelle époque qui arrive à grand pas sans pour autant que ce soit causé par la guerre, verra pour bien des personnes cette terrible contrainte de devoir tout laisser derrière soi, toute une vie que chacun a construit petit à petit et qu'il faudra laisser derrière soi. Beaucoup d'attachement affectif, beaucoup d'arrachement, ne garder que le minimal vital si ce n'est parfois rien d'avoir trop vécu dans la superficialité.
    Ce livre m'intérresse et je saurai heureux de pouvoir m'y plonger avec délice non sans appréhension.
    D'avance merci

    thumb_up J'aime
  • Gabriel25000 le 31/01/2024 à 14h20

    bonjour, je participe pour gagner un exemplaire de ce livre pour deux principales raison
    la première je suis un passionné dhistoire j'adore les livres qui traitent ce sujet (rapport de brodeck, frème d'ame... ) et je ne connais pas cet auteur celle me fait une autre raison pour livre le livre merci merci !

    thumb_up J'aime
  • Zaza le 30/01/2024 à 17h57

    Seulement en lisant le résumé je me pose la même question que l’auteur. Que ferais je si la guerre survenait en France. Cela me glace.
    Mais place au jeu, et au bonheur de la lecture.
    A suivre ….

    thumb_up J'aime
  • gilles tailliandier le 29/01/2024 à 17h00

    C'est un sujet qui est tristement d'actualité, il faut toujours penser à ces personnes qui sont tragiquement touchés par les conflits. J'ai envie de découvrir cette nouvelle autrice et de lire ce livre notamment par l'espérance que nous pouvons toujours avoir malgré de tels évènements

    thumb_up J'aime
  • marinda le 29/01/2024 à 14h41

    j aime beaucoup ce titre -comme elle dit on a tous ceux qui ont tout perdu voir comment sera traité le sujet il y a tellement de façon de perdre kk chose ---une valeur sa dignité ect très envie de savoir comment est traité ce sujet quelle idée y sera traité de quelle façon ellle sera traitée

    thumb_up J'aime
  • Vanessa Rioli le 29/01/2024 à 14h11

    C'est tellement un sujet d'actualité et de toujours qui pourrait nous arriver à tous... Je travaille avec des migrants mineurs dont la pudeur m'empêche de connaitre leur ressenti et découvrir ce roman pourrait m'ouvrir une porte dans leur monde...

    thumb_up J'aime
  • Corinne Verry le 29/01/2024 à 12h18

    L'exil, la perte, la guerre, la transmission, la séparation... des thèmes très actuels qui me parlent particulièrement en ces temps douloureux. Et je suis toujours curieuse de découvir un premier roman. Je tente ma chance, merci !

    thumb_up J'aime
  • Nathalie Palayret le 29/01/2024 à 11h13

    Le fait que l'autrice ait choisi de porter attention aux souvenirs-écran dans le cadre d'une telle thématique me semble particulièrement intéressant.

    thumb_up J'aime
  • Franco le 29/01/2024 à 10h19

    J'ai tres envie de lire ce roman car j'ai des amis syriens qui ont vecu ce drame avec leurs enfants qui ont les mes ages que les miens. Cela donne un autre regard sur ces familles.

    thumb_up J'aime
  • Amandine VERY le 29/01/2024 à 10h07

    Bonjour, je participe pour gagner ce livre. Pourquoi ? Parce que malheureusement, quelle que soit l'époque, quel que soit le pays, le thème de l'exil est malheureusement toujours un sujet.

    thumb_up J'aime
  • Catherine Giry-Deloison le 29/01/2024 à 08h34

    Merci pour ce concours auquel je souhaite participer.
    Je suis tentée par la lecture de "A ceux qui ont tout perdu" dont l'autrice parle si bien.
    La guerre est malheureusement universelle et intemporelle et ce sont toujours les populations civiles qui en paient le prix.

    thumb_up J'aime
  • Manika le 28/01/2024 à 21h33

    Bonsoir et merci pour cette proposition j'ia bine envie de découvrir ce livre pour cette histoire forte qui peut faire écho en chacun d'entre nous. Bonne chance à tous.

    thumb_up J'aime
  • Alonzo le 28/01/2024 à 18h03

    Bonjour.
    S'il vous plait, je souhaite participer.
    Merci.


    cela m'intéresse de lire si un roman peut rendre compte de cette expérience si traumatisante.

    thumb_up J'aime
  • titine_bouquine le 28/01/2024 à 17h17

    Bonjour,

    J'aimerai beaucoup découvrir le premier roman de cette autrice pour ce la poésie de sont thème : un jour, tout ce qui a fait notre vie et donc notre enfance va disparaitre.
    Merci pour ce concours.

    thumb_up J'aime
  • Nono4321 le 28/01/2024 à 14h32

    Dans ce monde où la guerre s'impose, je me pose souvent cette question: "Et s'il fallait fuir, où irai-je et qu'emporterai-je?" Je pense alors que mon seul bagage serait mes albums photos. J'aimerais vraiment savoir ce qu'il en est dans ce premier roman.

    thumb_up J'aime
  • danielle Cubertafon le 28/01/2024 à 11h01

    J ai très envie de le lire ,le sujet très reel ,la guerre ,la violence . Tres d actualite dans s un monde de fou , une lecture très intéressante est le titre en dit long ,à découvrir une nnouveau auteur

    thumb_up J'aime
  • Chantal Lafon le 28/01/2024 à 10h44

    Très intéressée par ce sujet brûlant que les actualités effleurent, mais que savons-nous réellement de ce qui les amènent à ce périple où la mort peut-être au bout du voyage?

    thumb_up J'aime
  • Isa Pouteau le 28/01/2024 à 08h24

    Très intéressée par ce premier roman qui traite du sujet de l'exode tellement d'actualité et je participe avec plaisir. Merci pour ce concours.

    thumb_up J'aime
  • PatiVore le 27/01/2024 à 19h15

    Bonjour et merci pour ce concours, j'ai été touchée par le fait qu'Avril Bénard ne parle pas que des humains qui fuient la guerre mais aussi des animaux et puis on voit tellement d'images (atroces) aux infos que je voudrais lire ce premier roman pour comprendre mieux. J'ai un blog, un compte FB et un instagram pour relayer ma note de lecture.

    thumb_up J'aime
  • armelle leroy le 27/01/2024 à 18h55

    J'habite une ville sur le littoral du Nord de la France .
    Quelle horreur de voir s'embarquer des hommes , des femmes , des enfants sur des embarcations de fortune pour tenter de traverser la manche ; car oui nous les voyons parfois ... même s'ils se cachent ou partent de nuit ...
    Alors oui j'aimerai lire ce livre qui aura forcement une résonance ; comment traiter avec délicatesse et pertinence un tel sujet ?...

    thumb_up J'aime
  • BERNARD DOMINIQUE le 27/01/2024 à 18h21

    Bonjour . Les romans sur la guerre me terrifient mais pourtant le roman d’Avril Benard réveille quelque chose en moi. Un besoin pressant de savoir comment ces personnages ont réagi à la perte de ce qui était leur vie , leur quotidien. Comment l’autrice a imaginé les sentiments qui imprègnent chaque personnage . A quoi s’est-elle référée ? Ou simplement a-t-elle imaginé un moment dans sa vie où elle a eu l’impression que tout lui échappait ? Et cette image où les gens ne peuvent plus revenir , doivent faire une croix sur tout ce qui a construit leur vie : il ne s’agit pas du passé mais d’un présent brutal , qui coupe le souffle et nous interdit de rêver . J’aimerais vraiment savoir comment l’auteur a perçu une réalité aussi violente et comment elle nous l’a renvoie . Nous percute-y-elle ? En a -t-elle fait des moments de vie où naît l’acceptation , la résignation? Maintenant j’ai vraiment besoin d’avoir une réponse . Merci à tous . Belles lectures . Prenez soin de vous

    thumb_up J'aime
  • Paraskevie le 27/01/2024 à 15h10

    Bonjour lecteurs.com et merci pour cette opportunité.

    J'aimerais lire ce roman car l'histoire, les guerres, l'exil, la survie, m'intéressent beaucoup.

    Ce sont des sujets très importants, très intéressants.

    Ces histoires me touchent énormément.

    Ces sujets sont tellement d'actualité et je pense que malheureusement ils le seront toujours...

    J'adorerai lire ce roman qui m'attire particulièrement.

    thumb_up J'aime
  • MALF le 27/01/2024 à 10h36

    Les conflits et leurs conséquences sont un de mes sujets de lecture favoris, et malheureusement voici un sujet encore parfaitement d'actualité... J'adorerais découvrir cet ouvrage et en particulier son universalité et son intemporalité...

    thumb_up J'aime
  • Morgane Maelou le 27/01/2024 à 10h13

    Bonjour
    J'aime lire les récits de souvenirs et l'auteure a raison, nous ne sommes pas à l'abri du pire. C'est un sujet grave et d'actualité. Merci pour ce concours
    Cordialement
    Morgane

    thumb_up J'aime
  • Michel Gardin le 27/01/2024 à 09h17

    A ceux qui ont tout perdu d'Avril Benard, résonne comme une épitaphe d'une vie sur un monument publique . Mes pas m'ayant conduits au Cambodge en 1993, j'ai vu des villages entiers déménager à la hâte, chacun de ceux qui vivaient là dans des cahutes de bois, entassaient pêlemêle le peu qu'ils avaient; les femmes courir après les enfants et les hommes se rassemblant et pour ceux qui avaient ou pouvaient avoir un moyen de locomotion à disposition, moyennant quelques monnaies trébuchantes, faire les tout derniers préparatifs. Transposer cet instant dans un livre m'interroge sur ce que dans une situation d'urgence, j'emporterai avec ma famille, si l'on me pressait d'avoir qu'une toute petite valise à emporter sous la violence de l'instant programmé par une force extérieure? Comment s'opérerait ce choix alors que dans la maison il y a tellement de choses utiles ou non que l'on ne veut quitter? Partir est une chose, lorsque l'on sait que l'on va revenir c'est supportable. Partir et tout quitter est autrement plus difficile, avec la peur du lendemain et des jours à venir. C'est pourquoi je serai très heureux après avoir lu A ceux qui ont tout perdu d'Avril Benard d'en rédiger une chronique. Bien à vous.

    thumb_up J'aime
  • Lilyblio le 27/01/2024 à 08h21

    Bonjour. Merci de nous donner la possibilité de lire ce roman. Le fait que l'auteur se concentre sur le départ de la fuite et de l'exil est très intéressant. J'aimerais beaucoup de le découvrir car je pense que c'est un beau témoignage et hommage pour ces personnes qui ont dû tout abandonner et pour certains ne jamais revenir.

    thumb_up J'aime
  • Morin Margareta le 27/01/2024 à 06h27

    J’ai toujours vécu en entendant mes parents raconter leur l’histoire. Mon père a été soldat. Il a traversé l’Europe et il est revenu mutilé. Ma mère a dû quitter son village et a subi des bombardements atroces dans une grande ville. Elle n’avait que 12 ans. J’ai quitté mon pays par choix. Je pense que ce livre va me replonger dans l’histoire de ma famille. Il va refléter mon propre histoire. Je sais précisément ce que j’avais dans mon sac à dos. Je savais choix allait profondément changer ma vie.

    thumb_up J'aime
  • ChantalChantaki le 27/01/2024 à 00h33

    L’auteure dans ce roman traite et « dissèque » le sujet du départ en nous le faisant vivre intimement. Cela me donne envie de le lire car c’est un thème qui m’interpelle.

    thumb_up J'aime
  • LOLOFRITE le 26/01/2024 à 21h55

    J aimerai bcp lire ce livre le sujet traité me plaît et est peu expliqué.
    J adore ce style
    Le titre veut tout dire la couverture donne très envie

    thumb_up J'aime
  • ddannso le 26/01/2024 à 21h20

    Ce que j'ai aimé dans ce que dit l'autrice, c'est qu’elle ne restreint pas son livre à une époque, un lieu précis, mais qu'elle a cherché à le rendre intemporel, et de plus elle pointe que même si le sujet est la guerre entre les hommes, les peuples, les messages du livre peuvent s'adresser à d'autres guerres, d'autres épreuves. On peut ainsi tout à fait s'imaginer être un de ceux là et je ne sais pas ce que j’emmènerais alors. Ce livre m'aidera peut-etre à répondre à cette question. Ce que j'ai aimé aussi, c'est qu'elle parle d'espoir, malgré tout.

    thumb_up J'aime
  • JOUANNEAU le 26/01/2024 à 20h18

    Ce thème de l'exil dans la littérature me passionne

    thumb_up J'aime
  • Lili Kro le 26/01/2024 à 19h56

    Touchée depuis toujours par les récits de guerre et par l éternelle actualité de ces guerres et exodes, je suis intéressée pour découvrir ce roman.

    thumb_up J'aime
  • Maryse BEYLACQ le 26/01/2024 à 19h25

    ma 1ére réaction a été "non, pas ce livre, il va me mettre le moral à zéro, il doit déborder d'émotions, le sujet de l'identité, du déracinement, de la transmission et de l'incompréhension face à un avenir qui s'assombrit, on est en plein dedans ...pas la peine d'en rajouter"
    et puis je me dis que si je le gagne c'est que l'univers pense que je suis assez forte pour le lire, que c'est le bon moment pour regarder les choses en face ... on verra bien ! Allez ! je joue ! mêm'pas peur de le gagner ! LOL

    thumb_up J'aime
  • Annie Boucher le 26/01/2024 à 19h13

    L'exode tellement d'actualité.
    Laisser tout, sa terre, sa maison, sa vie.
    Que faut-il emporter d'essentiel afin de pouvoir survivre ensuite.
    Encore une histoire très forte qui nous entraîne dans l'horreur que subissent ces personnes qui tentent une nouvelle vie, un nouveau départ en perdant leurs racines.

    thumb_up J'aime
  • DUPREZ le 26/01/2024 à 18h49

    Bonsoir je trouve percutant ce roman, on est dans un monde où l humain est désespéré , plus de repères ,et je pense aux arméniens du haut karabah qui ont quitté sans espoir de retour leur maison les tombes de leur famille , merci beaucoup a lecteurs.com de nous le proposer ,bon weekend kenavo Frederic

    thumb_up J'aime
  • Les Lectures de Cannetille le 26/01/2024 à 18h38

    Bonjour,
    Merci pour cette occasion de découvrir ce livre.
    On ne peut rester indifférent à la thématique abordée.
    Je serais ravie de le lire.

    thumb_up J'aime
  • Mizdema le 26/01/2024 à 18h36

    Mes grands- parents ont connu l'exode, des élèves de ma classe venaient d'Ukraine et dautres, de plus loin encore.... Qui ne s'est pas un jour posé la question de l'utile à emporter mais ce qui m' a interpellé dans l'interview ce sont " ces objets, animaux ou souvenirs qui font exploser la temporalité de l'urgence"

    thumb_up J'aime
  • Jean-Paul Degache le 26/01/2024 à 18h36

    La guerre, les privations, l'exil et toutes ces violences qui ne cessent d'ensanglanter notre pauvre monde, il faut toujours en parler et la littérature est là pour alerter, tenter d'ouvrir les consciences. C'est pour cela que j'aimerais lire À ceux qui ont tout perdu, de Avril Bénard.

    thumb_up J'aime
  • Laudeaj le 26/01/2024 à 18h27

    1er roman et sujet terriblement actuel qui pourrait nous toucher tous… j’aimerais le découvrir, merci !

    thumb_up J'aime
  • Marie Letellier le 26/01/2024 à 18h26

    Un sujet qu'il faut partager avec tous ceux qui ont peur des migrants ... se mettre à la place de ces gens et toujours se demander pourquoi ils ont tout quitté. j'aimerais beaucoup lire ce roman. Merci

    thumb_up J'aime
  • Marie Helene le 26/01/2024 à 18h21

    j aimerais beaucoup beaucoup lire ce livre , pour le cote universel et inyemporel , et parce que mes parents m ont raconté leur exode en tandem au debut de la seconde guerre mondiale

    thumb_up J'aime
  • Leschroniquesdelyane le 26/01/2024 à 15h32

    Bonjour à toute l'équipe et aux lecteurs, je trouve que le thème de l'exode rendu de façon intemporelle doit donner un roman fort et réaliste, au vu de l'interview de l'auteur. J'en fais donc la demande avec espoir. Bonne journée.

    thumb_up J'aime
  • Johanna Karniewicz le 25/01/2024 à 19h57

    Merci pour ce concours ! Un titre déjà très émouvant qui me donne envie de lire ce roman qui peut résonner à toutes les époques !

    thumb_up J'aime
  • Lauryp le 25/01/2024 à 15h19

    Bonjour lecteurs.com,

    Je trouve que le caractère intemporel de ce récit donne une vraie force aux propos d'Avril Bénard. Cette façon de toucher l'universel par la douleur du départ me donne terriblement envie de la lire, pour mieux comprendre chaque minute de ces urgences, en contexte de guerre comme dans la vie de tous les jours. Comment peut-on contenir sa vie entière dans quelques souvenirs seulement ?

    Ce serait un plaisir pour moi de chroniquer ce roman qui, je le sais d'avance, sera un de mes coups de cœur littéraire 2024 !

    Je croise fort les doigts, et je vous remercie par avance.

    Laury

    thumb_up J'aime
  • des.livres.qui.senvolent le 25/01/2024 à 14h44

    Ce thème de l'exil dans la littérature me passionne car, comme l'autrice le dit dans cette interview, cela peut arriver à n'importe qui. Cette façon de traiter le sujet sans mettre de date ou de contexte m'intrigue et me donne envie de lire ce livre.
    Merci pour la découverte de cette autrice !

    thumb_up J'aime
  • Rose Chambon le 25/01/2024 à 09h51

    Cette question de l'essentiel rode pour mou au quotidien car La maladie pose également cette question. Je serai malheureusement intriguée de découvrir ce thème sous l'angle de la guerre.

    thumb_up J'aime
  • catherine a le 25/01/2024 à 09h22

    Bonjour, attirée par le titre et par cette dernière phrase de l'entretien : "Et pour celui qui referme le livre, il y a l’espoir. De ce qui compte vraiment. Que ce sont les liens entre les êtres, les histoires, la transmission. Ce qui est profondément humain, c’est ça, le fait de raconter des histoires. Qui peuvent devenir de petits mythes. De courage. De famille."

    thumb_up J'aime
  • Kryan le 25/01/2024 à 08h13

    Tout est dans le titre ! Ce premier roman me donne vraiment envie de découvrir l'histoire le style de l'écrivaine, c'est vrai que c'est d'actualité malheureusement, et que ça dure ça dure ça dure. J'ai eu l'occasion de travailler avec des réfugiés de l'ex-Yougoslavie, et vraiment tout me parle comme on dit dans ce roman. Merci pour cette belle découverte.

    thumb_up J'aime
  • Nadge_YouCanRead le 24/01/2024 à 21h40

    Ce sujet, intemporel et hélas d'actualité, est intéressant. Je souhaiterai vraiment découvrir cette histoire

    thumb_up J'aime
  • MLC le 24/01/2024 à 18h00

    Malheureusement un sujet d'actualité, que je serais ravie de découvrir traité de manière littéraire!

    thumb_up J'aime
  • Anne Vacquant le 24/01/2024 à 08h30

    Je lirai avec intérêt le roman d'Avril Benard sur les départs, l'abandon, l'exil et la guerre.
    Quand bien même " innommable à vivre" ou indicible, l'autrice nous fait sans doute partager ce drame avec intensité.
    Merci.

    thumb_up J'aime
  • Cazoocazoo le 24/01/2024 à 08h25

    Bonjour,
    Le thème de l'exil forcé me parle assez. J'aide actuellement un enfant ukrainien dans sa nouvelle vie française.

    thumb_up J'aime
  • Souris78 le 24/01/2024 à 07h57

    Bonjour, Il s'agit d'un sujet fort qui m'intéresse, je tente donc ma chance pr tenter de le remporter !

    thumb_up J'aime
  • Calimero29 le 23/01/2024 à 23h00

    Quel arrachement, ce moment de bascule où on doit tout quitter dans l'urgence et dans le danger, laisser derrière soi une partie de soi et de sa vie! Comment se reconstruire après un tel traumatisme? Ce roman m'appelle vraiment par son thème mais aussi parce qu'il me permettra de faire connaissance d'une nouvelle auteure.

    thumb_up J'aime
  • Fleur DA le 23/01/2024 à 21h33

    Bonsoir, je participe avec très grand plaisir pour ce roman car le sujet abordé est toujours d'actualité et comment se reconstruire quand on a tout perdu et qu'il faut recommencer sa vie à nouveau.

    thumb_up J'aime
  • Laurelyn13 le 23/01/2024 à 19h45

    Bonjour, ce roman me donne envie de le lire , le titre déjà m'a interpellée A ceux qui ont tout perdu, faire ses bagages et partir... vers quel lieu, quelle vie? L'urgence du choix est un sujet encore d'actualité, ce roman a l'air d'une grande humanité. Merci pour cette découverte

    thumb_up J'aime
  • charlene_bzh le 23/01/2024 à 18h01

    Merci lecteurs.com de nous faire découvrir ce roman et cette autrice. J'ai moi aussi très envie de le découvrir, d'une part parce qu'il s'agit d'un premier roman et d'autre part pour ce sujet qui résonne d'une façon particulière aujourd'hui. Comme le dit l'autrice, elle voulait un écrit intemporel et malheureusement, ce sujet est non seulement intemporel mais ne tient compte d'aucune frontière. J'ai très envie de lire ce roman.

    thumb_up J'aime
  • Regine Zephirine le 23/01/2024 à 17h52

    C'est avec plaisir que je chroniquerai ce roman d'Avril Brénard car, hélas, la guerre est toujours présente et avec elle le drame de l'exode. .
    Tout quitter, tout abandonner derrière soi, c'est tragique et "c’est tout aussi innommable à vivre" dit l'auteure.
    Ce roman qui me semble d'une grande sensibilité, m'attire fortement

    thumb_up J'aime
  • Sevlipp le 23/01/2024 à 15h54

    Bonjour,

    Pour tout dire, j'ai reçu pendant plusieurs mois une famille ukrainienne qui a du vivre cette situation et cela m'intéresse de lire si un roman peut rendre compte de cette expérience si traumatisante.
    Bonne journée

    thumb_up J'aime
  • ziggy le 23/01/2024 à 12h21

    Bonjour à toutes et à tous,
    Voilà un nouveau jeu/concours afin de gagner un livre qui traite d'un sujet qui sera malheureusement toujours d'actualité quelque soit l'époque car la guerre est le propre de l'Homme !
    Chaque conflit nous amène à nous interroger : Et si c'était nous ?
    Eh bien, de par ce livre au texte intemporel, essentiellement axé sur le départ, nous aurons l'occasion de nous identifier.
    Comment n'emporter que le nécessaire quand tout dans cette vie que l'on quitte, est essentiel à nos yeux ?
    Comment tout quitter sans se retourner pour aller l'inconnu?
    J'aimerai beaucoup lire ce texte sur un tel sujet.
    Bonne chance à toutes et à tous et belles lectures.

    thumb_up J'aime
  • celine lombardo le 23/01/2024 à 10h26

    J'ai vu hier soir aux infos une dame agee en UKraine qui a du monter dans la voiture d'un secouriste en laissant son mari et sa maison derrière elle; elle avait juste sa canne avec elle. Quelle folie ! Le sujet de ce roman me parle et j'ai envie de le lire.

    thumb_up J'aime
  • Vous souhaitez réagir ? Identifiez-vous ou rejoignez la communauté de lecteurs.com

Où trouver « À ceux qui ont tout perdu » en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux

Challenge des FabLabs Solidaires 2024

La Fondation Orange est engagée dans l’accompagnement des jeunes en insertion. Le thème de cette année : HandiSport...