Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Marianne Jaegle

Marianne Jaegle

Agrégée de lettres modernes, Marianne Jaeglé anime des ateliers d'écriture aux Ateliers Elisabeth Bing, notamment un atelier Écrire le roman. (www.ateliersdecriture.net). Elle est l'auteur de plusieurs romans : Vous n'aurez qu'à fermer les yeux (Jacques-Marie Laffont éditeur), l'Histoire de Paris...

Voir plus

Agrégée de lettres modernes, Marianne Jaeglé anime des ateliers d'écriture aux Ateliers Elisabeth Bing, notamment un atelier Écrire le roman. (www.ateliersdecriture.net). Elle est l'auteur de plusieurs romans : Vous n'aurez qu'à fermer les yeux (Jacques-Marie Laffont éditeur), l'Histoire de Paris et des Parisiens (éditions Compagnie 12, prix Haussmann 2006) et Une poupée qui dit non (éditions Calmann-Levy) en collaboration avec Galina Valkova.

 

Photo © Francesca Mantovani.

Articles en lien avec Marianne Jaegle (2)

Avis sur cet auteur (16)

  • add_box
    Couverture du livre « L'ami du prince » de Marianne Jaegle aux éditions Gallimard

    Lawrence Bélenger sur L'ami du prince de Marianne Jaegle

    65 après Jésus-Christ. Rome. Des soldats débarquent chez Sénèque avec l'ordre de Néron de se suicider. Dans une dernière lettre à son ami Lucilius, le philosophe, épris de vertu, raconte sa relation avec le futur empereur dont il sera le précepteur et conseiller près de quinze ans. Il retrace le...
    Voir plus

    65 après Jésus-Christ. Rome. Des soldats débarquent chez Sénèque avec l'ordre de Néron de se suicider. Dans une dernière lettre à son ami Lucilius, le philosophe, épris de vertu, raconte sa relation avec le futur empereur dont il sera le précepteur et conseiller près de quinze ans. Il retrace le parcours de celui-ci pour atteindre le pouvoir, évoque le rôle d'Agrippine, sa mère, et sa propre influence sur ce futur tyran. Il fait un bilan de l'éducation qu'il lui a donnée et évalue les résultats. Entre regrets et constats, il se prépare à mourir.

    Un roman historique très accessible et agréable à lire. Marianne Jaeglé se fait témoin de l'ultime écrit du philosophe et recueille ses confidences. Où a-t-il failli ? Tout avait pourtant bien commencé, le début du règne avait été prometteur et source de satisfactions et de bonheur pour l'ami du Prince. Mais il a baissé les yeux sur les prémices d'une série de crimes qui engendreront un règne marqué par la mégalomanie de l'empereur.
    Il nous fait découvrir la relation d'amour-haine d' Agrippine pour son fils, ses manœuvres pour le mener au pouvoir et influer dans les affaires de l'empire. Cela finira par agacer Néron qui ordonnera son assassinat.

    C'est un livre original. Sénèque y est attachant et nous prodigue un enseignement philosophique sur la recherche du bonheur, de la paix et de la justice. Mais il nous fait voir aussi comment le pouvoir corrompt l'homme. Toujours d'actualité hélas...

    Une superbe lecture. Un coup de cœur pour moi. Je ne résiste pas à vous partager quelques belles citations même si le choix est difficile tant tout le texte est d'une grande beauté.

    "C'est pour la vie que nous apprenons, non pour l'école. À quoi servirait la philosophie si elle ne nous aidait pas à nous conduire dans l'existence?"

    "Gouverner consiste en cela : regarder devant soi et tenter d'empêcher des maux à venir."

    "Connais-toi toi-même. Et quel meilleur conseil pourrait-on donner à quelqu'un? Cependant, nous avons beau nous étudier, nous surveiller, nous restons obscurs à nous-mêmes, j'en ai fait l'expérience."

  • add_box
    Couverture du livre « L'ami du prince » de Marianne Jaegle aux éditions Gallimard

    Le Gallais sur L'ami du prince de Marianne Jaegle

    Un livre sensible, cultivé et très intelligent. Une écriture sobre et belle qui vous entraine.

    Un livre sensible, cultivé et très intelligent. Une écriture sobre et belle qui vous entraine.

  • add_box
    Couverture du livre « L'ami du prince » de Marianne Jaegle aux éditions Gallimard

    Chantal YVENOU sur L'ami du prince de Marianne Jaegle

    Nous sommes au début du premier siècle de notre ère. Sénéque, le célèbre philosophe est appelé à la cour de Rome, après un exil de huit ans, pour se charger de l’éducation du jeune Domitius, qui deviendra quelques année s plus tard l’empereur Néron.
    L’enfant est intelligent et réceptif et ces...
    Voir plus

    Nous sommes au début du premier siècle de notre ère. Sénéque, le célèbre philosophe est appelé à la cour de Rome, après un exil de huit ans, pour se charger de l’éducation du jeune Domitius, qui deviendra quelques année s plus tard l’empereur Néron.
    L’enfant est intelligent et réceptif et ces années d’étude forgent des liens forts entre le précepteur et l’élève. Mais la mère de Domitius, Agrippine, veille, en proie à une détermination farouche pour aboutir à ses fins.

    Roman historique présentant l’intérêt de décrire avec simplicité et clarté cette période historique qui est parfois réduite à quelques clichés lorsque l’on n’ est pas féru d’histoire.

    L’écriture est agréable et parvient à faire oublier que les vides laissés par les textes sont alimentés par l’imagination de l’autrice.

    Même si ce genre littéraire n’est pas mon coeur de cible, j’ai passé un bon moment en compagnie du philosophe et de ses confidences amères.

    272 pages Gallimard 21 mars 2024

  • add_box
    Couverture du livre « L'ami du prince » de Marianne Jaegle aux éditions Gallimard

    gabala sur L'ami du prince de Marianne Jaegle

    Marianne Jaegle nous plonge avec bonheur dans les aléas de L’Empire Romain avec Sénèque comme narrateur et grand témoin. Les soldats envoyés par l’Empereur se présentent à la villa de Sénèque porteurs d’un ordre de l’empereur : le philosophe doit se donner la mort.

    Avant de mourir,...
    Voir plus

    Marianne Jaegle nous plonge avec bonheur dans les aléas de L’Empire Romain avec Sénèque comme narrateur et grand témoin. Les soldats envoyés par l’Empereur se présentent à la villa de Sénèque porteurs d’un ordre de l’empereur : le philosophe doit se donner la mort.

    Avant de mourir, Sénèque écrit à son ami Lucilius pour lui raconter les grands moments de sa vie intime avec Pauline son épouse et son fils, mort lorsque lui était exilé en Corse, mais aussi sociale avec ses honneurs, sa gloire, sa richesse et ses doutes.

    Sénèque, connu pour sa sagesse est chargé par Agrippine, la 2e épouse de l'Empereur Claude de l’éducation de son fils Domitius. Claude a eu précédemment deux enfants avec Messaline, Britannicus et Octavie qui sont ses héritiers. Les années que Sénèque a consacré à l’éducation de Domitius et la mise en action des idées qui lui sont chères ont été heureuses.

    Domitius, poussé par sa mère, aussi habile qu’avide de pouvoir, deviendra Empereur à la mort de Claude. Avec son changement de statut, il change de nom et devient Néron.

    Au soir de sa vie, Sénèque s’interroge s’il lui aurait été possible d’éviter tous les évènements tragiques qui sont arrivés ?
    De précepteur de Domitius, Sénèque devient l’Ami du Prince. Sénèque est flatté d’avoir été choisi comme guide, touché par la faveur des dieux et motivé de vouer le reste de sa vie au bien de l’Empire.

    Sénèque aurait-il manqué de lucidité ou fait preuve d’indulgence envers son élève. A-t-il été aveuglé en reportant sur le Prince une part de l’affection qui aurait dû aller à son fils ?

    Les cinq premières années du règne de Néron sont heureuses. L’empereur épouse Octavie, choix stratégique imposé par sa mère. Bien conseillé par Sénèque et le préfet Burrus, Néron fait preuve de sagesse et de clémence.

    La violence et l’insensibilité de Néron émergent progressivement. Combien parmi Claude, Agrippine, Britannicus, Octavie et d’autres vont-t-ils échapper à une mort cruelle ?

    Pour éviter une guerre civile, Sénèque est obligé de cautionner le matricide vis-à-vis du sénat, alors qu’il devait son élévation à Agrippine.
    Sénèque ne reconnait plus son élève. Sa démission est refusée par l’Empereur. Il a songé au suicide comme Socrate. Il essaye d’être encore utile à l’Empire. Pauline essaye de le rassurer en lui disant que sans lui tout aurait été pire.

    Néron, persuadé de son génie, lance des projets pharaoniques et ruineux pour l’Empire. Impopulaire et haï du peuple, il pense que son destin est d’être incompris. Suspecté d’avoir fait incendier dix des quartiers de Rome, Néron fait condamner les chrétiens

    En s’inspirant de faits historiques, Marianne Jaegle signe un palpitant récit. Tout est passionnant dans ce livre captivant et fin. L’Ami du Prince est aussi le théâtre du combat hélas toujours contemporain entre l’agressivité de l’espèce humaine et la sagesse.

    L’auteure signe un très beau livre et rend un hommage appuyé à la hauteur ce que fut Sénèque, un cœur pur et étincelant.

Récemment sur lecteurs.com