Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Interview de Maud Bénézit, Prix Orange de la BD 2024 avec Clarisse Crémer pour "J'y vais mais j'ai peur"

"Osons faire des choses qui sont trop grandes pour nous", suggère Maud Bénézit, dessinatrice et co-scénariste de l'album

Interview de Maud Bénézit, Prix Orange de la BD 2024 avec Clarisse Crémer pour "J'y vais mais j'ai peur"

Lauréates du Prix Orange de la BD 2024, Maud Bénézit et Clarisse Crémer ont co-scénarisé J’y vais mais j’ai peur (Delcourt/Encrages).

Un album qui invite à découvrir le parcours passionnant de la navigatrice lors de son Vendée Globe. Une course en solitaire particulièrement difficile autour du globe terminée en 87 jours, 2 heures, 24 minutes et 25 secondes. Teintée d’humour et de justesse, la bande dessinée offre un voyage immobile remarquable. Rencontre avec Maud Bénézit.

 

- Comment s’est faite la rencontre avec Clarisse Crémer ?

Maud Bénézit : « Nous nous connaissions par nos parents qui se fréquentaient. Plus tard, alors qu’elle empruntait une autre voie professionnelle, j’ai commencé à la suivre au travers de ses vidéos YouTube. Elle cherchait un sponsor et souhaitait faire la Mini-Transat. De mon côté, je changeais également de voie pour me mettre à la bande dessinée. C’est en revenant de sa course qu’elle a su que je m’étais lancée là-dedans. L’idée d’en écrire une au sujet de son aventure au Vendée Globe a germé ainsi. La bande dessinée l’intéressait beaucoup car, sans être une grande lectrice, c’était pour elle le meilleur moyen de faire découvrir son sport à un plus large public. Cela permettait aussi d’en parler de façon ludique et humoristique, donc elle m’a contactée pour savoir si le projet m’intéressait. »

 

- De votre côté, comment êtes-vous tombée dans le chaudron de la bande dessinée ?

Maud Bénézit : « J’ai toujours été attirée par la BD. Initialement, plus en tant que lectrice que par l’illustration même si je dessinais beaucoup. Depuis toute jeune, c’est quelque chose qui m’a accompagnée, même si durant la période collège et lycée, j’ai été davantage attirée par le cinéma. D’ailleurs, ici aussi, le rapport à l’image reste omniprésent. Je suis ingénieure agronome de formation et j’ai débuté une thèse à l’INRA. Durant ces deux années, je me suis remise à lire de la bande dessinée et me suis rendu compte à quel point l’on pouvait parler de la vraie vie par ce prisme. Finalement, j’ai arrêté ma thèse avant la fin. A la même période j’ai rencontré les paysannes avec lesquelles j’ai fait Il est où le patron ? (ed. Marabulles). Nous n’avions pas d’éditeur au départ, c’était assez compliqué, puis la machine s’est lancée. »

 

- Qu’est-ce qui différencie et rassemble vos projets? Votre façon de créer mute-t-elle ?

Maud Bénézit : « Le premier projet, Il est où le patron ?, et le second, J’y vais mais j’ai peur, ont plusieurs ressemblances. J’ai travaillé avec des personnes qui n’étaient pas scénaristes et qui souhaitaient raconter une histoire. Par ailleurs, elles étaient également très intéressées à l’idée de découvrir mon métier. Elles sont devenues coscénaristes à chaque fois, on se faisait des séances de travail durant lesquelles je les aidais à parler de leur métier. J’étais littéralement leur stylo et j’aidais à scénariser tout ça. Ce qui les différencie, c’est que les paysannes de mon premier album ont souhaité y insérer de la fiction pour créer une distance. Elles avaient un vécu difficile. Avec Clarisse, nous ne souhaitions pas une continuité de scènes comme dans mon premier projet. Il y avait une quantité immense d’informations à synthétiser, à vulgariser, et réellement rendre compte d’une aventure en solitaire sur un bateau. Il ne fallait pas que l’on tourne en rond. Je crois que j’ai également eu plus confiance en moi, notamment parce que j’avais déjà publié un premier album. C’est sûrement la plus grosse des différences. Je me suis davantage lâchée dans le dessin, dans les plans et dans l’expression des émotions.»

 

- L’écriture et le dessin de J’y vais mais j’ai peur prennent vraiment une part égale. C’était important pour vous de raconter l’histoire sans que l’un surplombe l’autre ?

Maud Bénézit : « J’aime beaucoup la bande dessinée avec peu de texte voire celles qui sont muettes que je trouve magnifiques mais dans mon exercice, j’aime autant le texte que l’image. J’ai beaucoup de mal à faire des illustrations sans textes. Clarisse avait également besoin de s’exprimer, c’était difficile de couper des phrases car elle écrit également très bien. J’ai eu accès à son journal de bord qui l’a suivit sur le bateau, j’y ai découvert des phrases superbes, pleines d’introspection. Certaines choses vécues en mer nécessitaient que ce soit ses mots. Elle a d’ailleurs confié que ce projet était celui qui lui ressemblait le plus dans tout ce qu’elle avait pu produire en termes de podcasts, interviews, etc. C’était un équilibre qu’il n’était pas évident de trouver. »

 

- Clarisse Crémer est dépeinte telle qu’elle est, dans ses doutes et ses certitudes. Est-ce que l’on peut parler de journal intime graphique ?

Maud Bénézit : «Oui. Le résultat final peut être appelé ainsi. Au départ cependant, Clarisse était plus partie sur l’idée d’une bande dessinée comme celle de Marion Montaigne, Dans la combi de Thomas Pesquet. Elle s’amuse beaucoup avec Thomas, le tourne parfois en ridicule, mais c’est surtout pour expliquer le monde de l’espace, l’ISS, etc. L’aspect « journal intime » est venu ensuite car elle avait envie d’exprimer que nous n’avons pas tous une vocation pour quelque chose dès l’âge de trois ans, que l’on peut bifurquer, trouver sa voie plus tard. Le fait que Clarisse s’ouvre à cette part d’intime a permis d’initier d’autres thèmes, peut-être plus universels que simplement celui de son métier. »

 

- L’humour est omniprésent dans l’album, c’est une impulsion qui vient de vous ?

Maud Bénézit : « Cela vient des deux. Clarisse a beaucoup d’humour dans ses vidéos. On a énormément ri en écrivant la BD, on se proposait régulièrement des blagues. De mon côté, j’ai écouté un podcast de Lisa Mandel dans lequel elle expliquait qu’elle a commencé à dessiner pour faire rire les copains et qu’elle ne peut pas dissocier sa pratique BD et l’humour. C’est pareil pour moi, j’ai commencé de cette façon également. C’est naturel pour moi de faire des blagues lorsque je dessine. C’était ma façon de créer un album et Clarisse sa manière de transmettre ses aventures, ça a très bien fonctionné. Je souhaitais aussi y insérer de l’humour car de nombreux ouvrages dépeignent les grands héros de la mer au premier degré et à mon sens, cela rend parfois difficile la proximité avec le personnage. »

 

- Le lecteur découvre invariablement la voile, même à travers ses aspects techniques. Etait-ce une façon de mieux l’embarquer avec Clarisse ?

Maud Bénézit : « La première envie de Clarisse était d’expliciter ce qu’était ce métier, donc la transmission devait être centrale, la vulgarisation aussi. Par ailleurs, elle répond régulièrement aux questions que l’on se pose : comment tu dors ? Comment tu manges sur le bateau ? Comment vas-tu aux toilettes ? Elle souhaitait répondre à tout cela. Puis invariablement, lorsque l’on tente d’expliquer ce sport, on ouvre une brèche tellement technique et complexe qu’il faut trouver une façon de le faire sans constituer un manuel de voile. On n’apprend évidemment pas à en faire à la fin de la BD (rires). Cette expérience est un réel exploit réalisé avec un entrainement très court, ça aussi il fallait l’exprimer. »

 

- J’y vais mais j’ai peur, pourquoi ce titre ?

Maud Bénézit : « C’est une phrase qu’elle se disait depuis longtemps, qu’elle écrivait en hashtag sur Instagram et sur Facebook. D’ailleurs, elle est utilisée par d’autres personnes également. Ont-ils des réminiscences des Bronzés font du ski ? (rires) Cette phrase était tellement ancrée en elle que c’est devenu le titre provisoire mais son premier sponsor n’a pas souhaité ce titre car il comportait le mot « peur ». Quand ils ont lâché Clarisse, nous nous sommes dit qu’au moins, nous pouvions prendre ce titre désormais. Il résume tout ce que l’on voulait dire : osons faire des choses qui sont trop grandes pour nous. »

 

- L’écologie a aussi sa place dans la bande dessinée, c’était indispensable pour vous d’évoquer cela ?

Maud Bénézit : « Ce n’est pas possible de parler de course au large sans parler d’écologie. On a toujours cette image propre car il s’agit d’un bateau à voile alors que c’est un sport très polluant et problématique pour certains cétacés. On ne peut pas dissocier cela des questionnements actuels. Pour les marins, se dire qu’ils peuvent tuer une baleine, c’est terrible. C’était une façon de rendre compte des questionnements que Clarisse a à ce sujet. »

 

- Aujourd’hui, quel est votre propre rapport à la mer ?

Maud Bénézit : « J’ai l’impression de m’être approprié le personnage de Clarisse au fil de ces deux cents pages, un peu comme une actrice s’approprie un rôle en croyant à la fin que c’est d’elle dont il s’agit. Je n’ai navigué que pour le loisir ou lors de croisières, mais mon rapport à la mer est fort. Je vis en Bretagne, j’adore l’eau, me baigner, etc. J’ai été sensibilisée au sport de Clarisse que je connais mieux, alors lorsqu’elle est en course, je la suis depuis la terre et c’est très chouette. »

Propos recueillis par Marie Jouvin

 

On aime, on vous fait gagner J'y vais mais j'ai peur, Prix Orange de la BD 2024 !

Tentez votre chance pour gagner des exemplaires de J'y vais mais j'ai peur, de Clarisse Crémer et Maud Bénézit, publié aux éditions Delcourt.

Pour participer, dites-nous ce qui dans cet interview vous donne envie de découvrir ce livre et de le chroniquer.

N’oubliez pas que pour participer et poster votre commentaire, vous devez être connecté avec votre profil, et l'avoir complété avec au moins vos 10 livres préférés et quelques avis sur vos lectures. Attention, pensez à vérifier que vos coordonnées (nom, prénom, adresse) sont bien inscrites dans votre profil.

Vous avez jusqu'au 2 juillet.

Bravo aux gagnants ! Vous recevrez votre BD dans les tous prochains jours :

Calimero29 ; Kryan ; Les Waouh de Claire ; Karine F. ; Jen ; ELMER LICKAMUL ; silencieuse ; Isa Pouteau ; Domi Mots ; Laudeaj ; Johanna Karniewicz ; Laurelyn13 ; Regine Zephirine ; Bluesearock ; Martin ; B@loo ; unebalancoirepourlesetoiles ; Danielle Cubertafon ; Manumilanac ; s.laby ; ChantalChantaki

 

Photo de Maud Bénézit © VOLLMER-LO.

À découvrir aussi

Voir plus d'articles "Interviews"

Commentaires (62)

  • Adrielle le 03/07/2024 à 20h18

    Comme le dit si bien le titre du livre j'y vais mais j'ai peur.... d'arriver en retard pour bénéficier de votre offre. Le tire est intrigant car il doit falloir beaucoup de courage pour affronter un tel challenge et la mer seule pendant autant de jours.

    thumb_up J'aime
  • danielle Cubertafon le 03/07/2024 à 14h07

    Très attirée par le titre est se romam sûrement exceptionnelle, la mer m attire beaucoup est j aimerais vraiment découvrir son parcours

    thumb_up J'aime
  • Manumilanac le 01/07/2024 à 23h50

    Interview interessante, la mer est un sujet intemporel qui nous fait toujours rêver mais il est également passionnant cet angle de l’aborder à travers le parcours exceptionnel de cette navigatrice

    thumb_up J'aime
  • Mariecol le 01/07/2024 à 21h28

    WoW mais j’adore teeellement !!!! J’ai trop envie de lire cette bd déjà parce que j’ai adoré les paysannes mais en plus parce que j’adore la mer et j’ai envie de découvrir l’univers de Clarisse retracer à partir de son journal de bord

    thumb_up J'aime
  • s.laby le 29/06/2024 à 16h07

    J'ai tellement lu cette phrase sous forme de hashtag sur Instagram, j'adorerais la découvrir en version BD :)

    thumb_up J'aime
  • Cellekili le 29/06/2024 à 14h15

    J'ai très envie de découvrir le monde de la voile en suivant Clarisse lors de cette course en solitaire, ce qui est un exploit. Ce qui m'attire également, c'est la dimension écologique.
    Et puis, il y a de l'humour, et ça fait du bien!
    Un roman graphique sur une navigatrice et écrit par des femmes, je dis bravo!

    thumb_up J'aime
  • Frisca le 29/06/2024 à 10h54

    Bonjour à tous,
    L'interview de Maud Bénézit me donne très envie de découvrir cette BD et ce pour 2 raisons :
    - Les histoires qui traitent de la mer m'ont toujours passionnées,
    - Les illustrations et les couleurs comme celles de la 1ière de couverture ont l'air très belles.
    Bon week-end

    thumb_up J'aime
  • ChantalChantaki le 28/06/2024 à 17h53

    Cet interview de Maud Bénézit donne vraiment envie de découvrir ce roman graphique car on sent toute la passion de la mer qui l’anime.L’ alchimie entre la terrienne et la navigatrice semble avoir tellement bien fonctionné qu’en réponse à la dernière question sur son rapport à la mer aujourd’hui , Maud dit « qu’au fil de ces 200 pages, elle a l’impression de s’être approprié le personnage de Clarisse ». Merci à lecteurs.com pour cette opportunité de s’immerger dans cette lecture lauréate du Prix Orange de la BD 2024 !

    thumb_up J'aime
  • Nathalie Palayret le 28/06/2024 à 10h42

    Je me jette à l'eau !

    thumb_up J'aime
  • Anne Vacquant le 28/06/2024 à 09h15

    j'avais voté pour ce livre

    thumb_up J'aime
  • Dominique Jouanne le 27/06/2024 à 23h25

    Bonjour
    Un défi en mer attise ma curiosité et rencontre mon goût pour les lectures et BD d'aventures.
    Je tente ma chance.
    Merci pour ce concours.

    thumb_up J'aime
  • Alice Guillerault le 27/06/2024 à 20h33

    Ce qui me plaît est que c’est une BD qui mêle de très jolies illustrations ainsi que du texte. Mais ce n’est pas un simple texte, c’est comme le journal intime de la navigatrice ce qui est d’autant plus palpitant et qui me permettra de me plonger dans l’histoire. Je n’ai pas beaucoup l’occasion de lire des BD et encore moins des BD qui racontent une histoire vraie. Cela m’intéresserait beaucoup!

    thumb_up J'aime
  • Mathilde81 le 27/06/2024 à 18h02

    cette B D me semble tout à charmante ........ une belle lecture pour l'été !!!!!!!

    thumb_up J'aime
  • Maitre_Bruce le 27/06/2024 à 15h56

    Intrigué par le côté "hybride", je tente ma chance.

    thumb_up J'aime
  • unebalancoirepourlesetoiles le 27/06/2024 à 08h40

    J'aime beaucoup les romans graphiques et celui-là me semble très original : la mer comme personnage principal, l'univers de la navigation, l'ode à la liberté... Je suis très sensible à la patte graphique également. Je serais ravie de le chroniqueur sur ma page Instagram consacrée à la littérature sous toutes ses formes.

    thumb_up J'aime
  • MLC le 26/06/2024 à 17h01

    J'aime beaucoup l'idée du genre hybride "journal intime graphique" et serais donc ravie de découvrir le résultat!

    thumb_up J'aime
  • Cotentine le 26/06/2024 à 14h08

    Bonjour, Je serais ravie de partager cette lecture avec mes petits enfants... Merci

    thumb_up J'aime
  • Laurent Fournier le 25/06/2024 à 17h26

    On mélange un personnage qui sent l'envie et la liberté avec une très belle dose d'humour alors oui ca intrigue très fortement

    thumb_up J'aime
  • danielle Cubertafon le 25/06/2024 à 12h12

    Un parcours très intéressant, j avais donner mon avis est je confire une très bonne découverte de lecture ,très tentant

    thumb_up J'aime
  • VH le 25/06/2024 à 11h28

    Fan de BD & curiosité tout simplement, je tente ma chance et j'ai bien peur de gagner :):)

    thumb_up J'aime
  • Natach34 le 25/06/2024 à 10h27

    Bonjour et merci pour ce concours : je vais tenter de jouer "mais j'ai peur" ;-), j'adorerais lire cette BD d'autant que je vois qu'il y a pas mal d'humour dedans

    thumb_up J'aime
  • moonlight1664 le 24/06/2024 à 22h10

    Une BD sur le rapport de la Femme face à la Nature, ça ne peut que faire rêver.
    Aller voir l'intimité d'une Héroïne, d'une femme qui arrive à se surpasser ainsi, est un voyage qui nous est offert, hâte de pouvoir découvrir cela !
    Merci en tous cas ;)

    thumb_up J'aime
  • B@loo le 24/06/2024 à 09h24

    200 pages pleines d'humour sur un sujet homérique raconté par deux amies, ça ne peut être qu'excellent ! :)

    thumb_up J'aime
  • Marquise Nathalie le 24/06/2024 à 08h18

    Immensité , bleue , calme, agitée, belle et tentatrice d'exploration, de voyage d'aventure : la mer. Découvrir le périple d'une aventure des temps modernes, voir son quotidien et apprendre d'elle et partager avec elle par des dessins ses rêves ses joies et une partie de sa vie

    thumb_up J'aime
  • Khitem le 23/06/2024 à 23h41

    Bonjour, pourquoi pas découvrir cette histoires de femmes ! Ça me tente bien !

    thumb_up J'aime
  • Manika le 23/06/2024 à 21h42

    Bonsoir et merci ce qui m'attire dans cette BD c'est l'histoire le coté un peu journal quotidien et ele fait qu'elle ait été écrite à 4 mains à l'origine d'une hsitorie d'amitié. Bonne chance à tous

    thumb_up J'aime
  • Eléinir le 23/06/2024 à 17h58

    Découvrir le monde de la voile me motive et l'humour est important pour moi tou comme dépasser ses peurs ! Je serais ravie de gagner cette BD.

    thumb_up J'aime
  • Corinne J le 23/06/2024 à 17h18

    Le Vendée Globe repart pour un tour du monde en fin d'année. Nous le suivrons avec mes élèves. Dans cette BD Clarisse (et Maud) répondent à de nombreuses questions que les enfants (voire les adultes aussi ^^) se posent. Cela m'incite à participer à ce tirage au sort.

    thumb_up J'aime
  • Spitfire89 le 23/06/2024 à 13h35

    Je m'inscris au tirage au sort pour avoir une chance de découvrir plus cette navigatrice, après cette interview j'aimerai découvrir un peu plus sa personnalité et découvrir comment est le rendu du mélange passion de la voile, écologie mais aussi humours.

    thumb_up J'aime
  • STEPH30 le 23/06/2024 à 11h40

    Je tente ma chance... qui sait ....

    thumb_up J'aime
  • Franco le 23/06/2024 à 08h04

    Bonjour, J'ai tres envie de decouvrir cette belle aventure !

    thumb_up J'aime
  • Martin le 23/06/2024 à 08h02

    Bonjour, tellement de raisons me poussent à participer à ce concours. J'ai souvent suivi le Vendée Globe et j'aime le monde de la navigation. J'adore les romans graphiques. Alors mêlé les deux est juste une excellente idée. Je suis sûre que l'histoire est fantastique et que les dessins sont magnifiques. Merci de nous le faire découvrir

    thumb_up J'aime
  • Pilly le 22/06/2024 à 21h00

    Je suis très curieuse de découvrir cette expérience incroyable à travers une bande dessinée !

    thumb_up J'aime
  • Bluesearock le 22/06/2024 à 18h51

    Une BD pour nous faire découvrir le quotidien de Clarisse en mer, pas trop technique, mais sans minimiser les impacts écologiques, le tout avec une touche d'humour, voilà qui me plaît énormément.
    C'est avec plaisir que j'embarquerai pour ce Vendée Globe si j'en ai l'occasion.

    thumb_up J'aime
  • Regine Zephirine le 22/06/2024 à 14h48

    bonjour,
    je participe car je suis curieuse de découvrir le métier de la voile et l'expérience de cette navigatrice en solitaire, ce qui demande une sacré dose de courage

    thumb_up J'aime
  • christine levillain le 22/06/2024 à 13h37

    j'aimerais découvrir cette BD car elle parait avoir été conçue avec beaucoup d'humour.

    thumb_up J'aime
  • Souris78 le 22/06/2024 à 12h30

    Bonjour, cet ouvrage me tente vraiment bcp, j'aimerais le lire, je tente ma chance !!!

    thumb_up J'aime
  • Emeric Desgroseilliers le 22/06/2024 à 11h43

    J'aime beaucoup les BDs et j'aime les thèmes de la mer et de l'écologie. Ça me ferait plaisir de gagner ce livre !

    thumb_up J'aime
  • Laurelyn13 le 22/06/2024 à 09h23

    Bonjour, j'aimerai beaucoup pouvoir chroniquer ce roman graphique; J'y vais, mais j'ai peur . J'ai envie de découvrir cette aventure, ce qui nous fait y aller même si on a peur, et ici en mer quel courage et qu'elle force!
    Je veux me plonger au coeur de son récit t découvrir cette belle aventure
    Merci lecteurs.com

    thumb_up J'aime
  • yaouancq le 22/06/2024 à 09h05

    J'aimerais découvrir ce livre car j'adore la mer et tout ce qui tourne autour.

    thumb_up J'aime
  • Johanna Karniewicz le 22/06/2024 à 08h51

    Merci pour ce concours ! J'ai adoré "Il est où le patron ?" alors je serais ravie de découvrir cette BD !

    thumb_up J'aime
  • Mako le 22/06/2024 à 00h07

    Ayant lu Il est où le patron, j'aimerais beaucoup découvrir la suite des aventures de Maud Benezit.

    thumb_up J'aime
  • Élodie Jouanneau le 21/06/2024 à 23h05

    « Osons faire les choses qui sont trop grandes pour nous », juste le titre est un beau mantra de vie !
    Ce serait un plaisir de découvrir cette BD.
    Je participe
    Elodie

    thumb_up J'aime
  • Laudeaj le 21/06/2024 à 22h22

    J’ai suivi les Vendée Globe et suis très impressionnée par les marins de la course au large. J’ai beaucoup d’admiration pour Clarisse Crémer et le titre de cette BD dit tout: la dose de courage qu’il faut pour se lancer dans une telle aventure et en étant une femme ! Je serais ravie de découvrir les dessins de Maud Benezit. Merci !

    thumb_up J'aime
  • ELO81 le 21/06/2024 à 20h56

    Une collaboration qui a l'air de fonctionner à merveille ! Quoi de mieux qu'une histoire inspirée de vrai, de beaux dessins et une belle aventure ! J'ai hâte de decouvrir cette BD

    thumb_up J'aime
  • LOLOFRITE le 21/06/2024 à 20h52

    Trop bien en plus le combo de ces 2 femmes promet d être prometteur d après l interview je participe

    thumb_up J'aime
  • Domi Mots le 21/06/2024 à 20h09

    Je l’ai lue vite, trop vite, car prêtée par une amie et j’ai adoré.
    J’aimerais maintenant avoir le temps de la savourer, puis de la faire découvrir.

    Apprécier l’harmonie parfaite entre texte et graphisme, et surtout retrouver le ton de Clarisse, qui nous fait partager son aventure, ses émerveillements mais aussi ses doutes et ses certitudes.

    Merci pour cette excellente initiative ! :- )

    thumb_up J'aime
  • Alonzo le 21/06/2024 à 20h03

    Bonjour.
    S'il vous plait, je souhaite participer.
    Merci.


    Bande dessinée me paraît vraiment intime et libre

    thumb_up J'aime
  • Sy Dola le 21/06/2024 à 19h23

    Bonjour
    Merci pour cette proposition je ne suis pas trop BD mais le titre est accrocheur aussi je tente ma chance.

    thumb_up J'aime
  • Isa Pouteau le 21/06/2024 à 19h20

    Bonjour
    Ecologie et humour pour un voyage en mer, je suis partante ! Je participe avec plaisir à ce joli concours.

    thumb_up J'aime
  • Ghislaine Degache le 21/06/2024 à 19h06

    Un journal intime graphique où l'humour est omniprésent, voilà vraiment de quoi me tenter !
    Je participe donc avec grand plaisir.

    thumb_up J'aime
  • Cyan le 21/06/2024 à 18h49

    Une BD réalisée par des femmes, dont j'ai entendu beaucoup de bien, j'ai vraiment envie de la découvrir :)

    thumb_up J'aime
  • Catherine L le 21/06/2024 à 18h43

    Le personnage de la navigatrice et la manière dont la dessinatrice traite de la traversée me tentent bien. Merci pour cette proposition !

    thumb_up J'aime
  • silencieuse le 21/06/2024 à 18h39

    "Osons faire des choses qui sont trop grandes pour nous"

    Cette phrase d'introduction résume à elle seule mon envie de découvrir cet album qui, en outre, a une couverture superbe !

    thumb_up J'aime
  • JOUANNEAU le 21/06/2024 à 18h33

    Ce qui me tente beaucoup dans ce roman graphique c'est le personnage principal, la mer

    thumb_up J'aime
  • ELMER LICKAMUL le 21/06/2024 à 18h19

    Tout me tente dans cet album, le choix du sujet, l'aventure en solitaire et le défi que cela représente. L'environnement marin à la fois beau, grandiose et hostile. La référence à Marion Montaigne et son travail avec Thomas Pesquet me plaît aussi. Alors je tente ma chance, en résumé j'y vais mais ... j'ai peur !

    thumb_up J'aime
  • Cazoocazoo le 21/06/2024 à 18h10

    J'ai suivi cette circonvolution de Clarisse Cremer. Je suis affolé par la capacité à s'engager dans un tel défi. Le tout proposé en BD, j'adore !

    thumb_up J'aime
  • Jen le 21/06/2024 à 18h09

    L intime liberté!

    thumb_up J'aime
  • Karine F. le 21/06/2024 à 17h05

    Une aventure si dure, une femme si courageuse !
    J'aimerais beaucoup découvrir ce récit via le medium du roman graphique,
    Merci pour ce beau concours

    thumb_up J'aime
  • Les Waouh de Claire le 21/06/2024 à 12h05

    Oh j'aimerais tellement gagner cette bande dessinée ! Je l'ai lu en version numérique à sa sortie et c'est mon coup de cœur de l'année ! Un petit bijou que j'adorerai avoir dans ma bibliothéque.

    thumb_up J'aime
  • Kryan le 21/06/2024 à 10h28

    Bande dessinée me paraît vraiment intime et libre ! Je suis très intéressée le parcours de l'autrice!
    Le titre pourrait être mon mantra ! Ça m'a fait bien rigoler aussi. Bon je suis pas du tout dans les mêmes conditions qu'elle mais il y a du positif de la motivation et du sens de la réalité.

    thumb_up J'aime
  • Calimero29 le 19/06/2024 à 15h15

    Ce qui me tente beaucoup dans ce roman graphique c'est le personnage principal, la mer, moi qui ne peux m'en passer, et le rapport des deux femmes, l'un charnel comme navigatrice et l'autre artistique à travers le dessein, à cet espace de liberté.

    thumb_up J'aime
  • Vous souhaitez réagir ? Identifiez-vous ou rejoignez la communauté de lecteurs.com

Où trouver « J'y vais mais j'ai peur : Journal d'une navigatrice » en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux

Challenge des FabLabs Solidaires 2024

La Fondation Orange est engagée dans l’accompagnement des jeunes en insertion. Le thème de cette année : HandiSport...